Le public à poil au parlement britannique.

Il faut avouer que la chambre des communes est devenue une salle de spectacle où partisans et adversaires du Brexit s’affrontent quotidiennement devant le brushing de Theresa May et des membres de son gouvernement. Du coup on ne parle que de Brexit et rien d’autre. Mais des militants de l’organisation Extinction Rébellion ont décidé de secouer un peu cette assemblée sur la crise de l’écologie.

La chambre du Parlement est particulière : rectangle où sont séparés conservateurs et travaillistes qui se font face. Le public est lui à l’étage derrière des panneaux en verre pour que l’on n’entende pas et qu’il ne puisse pas jeter des objets sur les parlementaires. 

Le 1er avril les militants présents à l’étage ont donc décidé de se déshabiller pour afficher des slogans peints sur leur corps. Ils vont expliquer : « Nous sommes obligés d’agir de la sorte, car la question la plus importante et la plus urgente de notre époque est ignorée de manière flagrante par notre gouvernement et nos médias ». Ils ont été arrêté par la police pour attentat à la pudeur. Mais il faut avouer que ce parlement totalement incompétent focalisé sur son Brexit ne cherche pas de véritables solutions. 

Christian Gallo – © Le Ficanas ® – 

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Louez 929 m2 pour 1 euro !

Nous sommes à Guillaumes, à un peu plus d’une heure et demi de route de Nice. C’est une commune où l’on trouve une partie du domaine skiable de Valberg et des gorges du Daluis; Mais on y trouve également une colonie de vacances désaffectée.

A voir déjà sur Le Bon Coin, car «La Commune de Guillaumes lance un appel à projet pour son ancienne colonie. Toutes les propositions seront étudiées: location, vente, etc.» Et le prix de location de ces 929 m2 est fixé à… 1 euro !

Si cela vous intéresse téléphonez au 04.93.05.50.13 ou envoyez un mail à la mairie : mairie.guillaumes@wanadoo.fr

Christian Gallo – © Le Ficanas ®


Publié dans Actualité | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Visitez le palais qui va être détruit sur la Côte d’Azur.

Ce palais extraordinaire a coûté 57 millions d’euros. A l’origine une petite villa familiale de 250 m2 construite sur les hauteurs de Grasse qui va être transformée par son propriétaire, Patrick Diter, en un palais renaissance de 3.000 m2. A cela s’ajoute une piscine impressionnante, un héliport et une route d’accès. Petit problème : tout cela a été construit illégalement. 

Patrick Diter, promoteur immobilier, est marié à Monica, une belle italienne, et ils vont chercher un palais en Toscane. Ne le trouvant pas il vont ramener des colonnes antiques, des cheminées monumentales, puis des éléments d’une église de Lyon et des morceaux d’un bâtiment d’Eiffel à Grasse. Patrick Diter n’est pas un « fils de ». Père alcoolique, mère malade, tout gamin il dessine des villages et des maisons, ayant dû quitter l’école rapidement. Il va au bout de quelques années se retrouver marchand de biens. Il est aujourd’hui docteur en histoire de l’art et chercheur associé au CNRS. 

En 1999 il acquièrt cette immense propriété à l’abandon ; elle sert de décharge publique. Il va vendre une partie du terrain à des anglais milliardaires. Du coup  les Diter se lancent dans des travaux, plantent des milliers d’arbres qui ont disparu dans des incendies, éradiquent les serpents, et déposent une demande de permis de construire pour une extension du bâtiment principal. Il n’attend ps la réponse de la mairie et commence les travaux. Mais les voisins, dont les anglais milliardaires (Stephen Butt et son épouse, Caroline, née Despreaux), Anne-Marie Sohn, et une autre voisine attaquent devant les tribunaux pour faire annuler les permis de construire.

Elle argumente sur le fait que cette maison est bruyante et que cela les dérange. Il est vrai que la propriété est louée 50.000 € la nuit pour des mariages ou des tournages de film. En réalité on sent poindre un peu de jalousie… Elles perdent quatre fois leurs procès.

Regardez bien ce petit film car le château va probablement disparaître. Sur le dernier procès en date, la procureure de la République, Marie-Nina Valli, a réclamé 216 millions d’euros d’amende et la destruction du château. Le juge a ramené l’amende à 1 million mais maintient la destruction.

On peu se demander si cette décision, la destruction, est vraiment utile.

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité | Tagué , , , , , | 3 commentaires

Les aborigènes à Cagnes-sur-Mer

Aux origines du mouvement artistique aborigène.

L’émancipation politique et identitaire que le peuple aborigène revendique au cours des années 1970 prend notamment appui sur la redécouverte de la culture aborigène an- cestrale. L’année 1971 est à ce titre marquante car elle date le renouveau de la peinture du dé- sert. Ainsi, sur les encouragements d’un jeune instituteur, Geoffrey Bardon, de grands initiés aborigènes peignent-ils une fresque représentant des mythes fondateurs sur le mur d’une école de leur communauté à Papunya, dans le désert central.

Cette réalisation déclenche un vaste mouvement de réhabilitation de l’iconographie aborigène traditionnelle et un profond renouvellement des pratiques. Des artistes issus en particulier du clan Pintupi abandonnent alors les pigments traditionnels pour s’approprier des peintures acryliques et transposer sur des supports en toile les motifs ancestraux réservés, par le passé, aux seuls initiés.

Leur travail qui depuis essaime au sein de nombreuses coopératives d’artistes connaît rapidement un retentissement international. A partir du début des années 1980, les femmes, longtemps exclues de ces démarches artistiques, s’émancipent et prennent part à l’aventure en recourant à des couleurs plus vives et à des motifs liés à la nature.

Une notion essentielle : le temps du rêve.

Tjukurrpa ou “le temps du rêve” est une notion essentielle de ce mouvement artistique. Il s’agit d’un récit mythique qui relate la création du monde par des êtres mi-hommes mi-animaux sortis de terre le temps d’accomplir leur tâche. La tradition leur attribue le façonnage des paysages, l’apparition des animaux et des végétaux, la création des éléments, des êtres humains, des territoires, des langages, des lois et des coutumes propres à chaque clan, dans le but de composer un monde harmonieux et durable.

Ce récit sans cesse transmis, réactivé, actualisé est la source d’inspiration principale des artistes.

Des lignes, des cercles et des points.

L’emploi répété de lignes, de cercles et de points constitue la caractéristique commune de leur production. Qu’ils soient sinueux, concentriques ou hypnotiques, ces motifs ont une origine sacrée et correspondent à un langage cartographique très élaboré qui rappelle le passage des ancêtres créateurs, les haltes, les actions accomplies. Les couleurs éclatantes et vibrantes qui font écho aux teintes ocres du désert australien en prolongent quant à elles la force. Ce sont ces signes, ces empreintes du rêve qui sont présentés et animés dans les oeuvres contemporaines pour lesquelles un point de vue aérien doit être adoptée. Les notions d’échelle et de perspective sont alors diluées tandis que des paysages narratifs apparaissent. A chaque artiste de perpétuer ainsi, par des effets visuels la mémoire culturelle de sa terre d’origine.

Château-Musée Grimaldi – Cagnes-sur-Mer

Du 6 avril au 3 juin.

Publié dans Actualité, Art | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Le pays où vous seriez le plus heureux.

En ce jour mondial du bonheur, l’Express publie une étude du World Happiness Report qui a classé les pays suivant six critères : le produit intérieur brut par habitant, le soutien social, l’espérance de vie, la liberté sociale, la générosité et l’absence de corruption. On se rend compte que les dix premiers pays comportent une majorité très nordique et pas du tout méditerranéenne, ni proche de l’équateur.

En tête le Danemark avec le sixième PIB au monde et l’un des meilleurs système de protection sociale au monde. La Suisse qui était en première position il y a quatre ans passe en deuxième position : l’espérance de vie y est de 83,4 ans et les espaces naturels magnifiques (montagnes et lacs) au point d’y attirer un tourisme important et de qualité. En troisième position c’est une île, non pas sous les cocotiers, mais bien au nord : l’Islande (la terre de glace, en islandais) à mis chemin entre l’Europe et l’Amérique avec des éléments géologiques remarquables.

Quatrième au classement, ce pays européen n’est pourtant pas membre de l’Union européenne, c’est la Norvège : deuxième PIB par habitant au monde avec une vie plus tournée vers la famille que vers le travail. Le cinquième au classement est lui membre de l’Union européenne et tout aussi froid que le précédent, c’est la Finlande. Le pays des mille lacs dans un milieu naturel de grande qualité. Le seul pays d’Amérique est aussi froid que les européens, c’est le Canada : c’est son mode de vie qui séduit ceux qui s’y installent. On se rend compte de l’importance de l’écologie dans le choix du public et c’est le cas des Pays-Bas qui arrivent en septième position qui a joint à l’écologie une tolérance étonnante.

Un des deux pays de l’hémisphère sud arrive en huitième position et vient hélas d’être endeuillé par un drame, la Nouvelle-Zélande ; eaux limpides, sommets enneigés, forêts profondes séduisent beaucoup de monde. C’est le voisin, l’Australie qui arrive en neuvième position, ce doit être pour cela que les touristes y sont aussi nombreux. Le dernier en dixième position nous ramène dans le nord de l’Europe : c’est la Suède avec une espérance de vie record, des revenus conséquents pour les habitants et une capitale, Stockholm, séduisante.

Et la France alors ? En trente-deuxième place seulement, entre la Colombie et l’Arabie Saoudite… C’est bien loin. En attendant c’est un record touristique.

Christian Gallo –  © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Nice : Xi Jinping fera-t-il dodo ?

Le 24 mars prochain, le président chinois Xi Jinping va venir à Monaco pour rencontrer Albert. Le soir il dînera à la villa Kérilos avec Macron, puis il ira coucher au Negresco où deux étages ont été réservés. Nice sera en état de siège, gares fermées, ports fermés, des flics partout…

Mais le problème c’est le Negresco : pour un cinq étoiles on s’attendrait à une literie confortable, mais ce ne doit pas être le cas. En effet Xi Jinping fait venir son lit de Chine par avion ! Serait-il insomniaque ou tellement pétri d’habitudes qu’il ne puisse pas dormir ailleurs que dans son lit ?

Peut-être qu’à 66 ans, le président souffre d’incontinence et qu’il faut qu’il y ait une alaise en caoutchouc sur son matelas, ou alors il a des esquarres qui nécessitent un matelas adéquat ou bien pratique-t-il des bunga-bunga déchaînés (usage de certains anciens premiers ministres européens) sur des matelas d’eau. Ou alors les lits du Negresco sont des symboles capitalistes que ne peut utiliser le président d’un pays géré par une république populaire communiste (si,si !)

Maintenant il y a peut-être dans le voyage le nounours indispensable pour faire dodo. Pourtant comme on l’a lu dans le Financial Times, Winnie l’Ourson a été interdit en Chine pour cause de ressemblance avec le président.

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Nice : l’éco-vallée sera-t-elle une boite vide ?

Lorsque la municipalité de Christian Estrosi a décidé de remplacer les zones de maraîchage (que les villes favorisent aujourd’hui) par du bétonnage et du goudronnage à outrance, il y avait là un objectif écologique (disparu depuis) mais surtout économique. Alors que nous sommes en plein dans la révolution numérique, l’idée est intelligente même si elle fait reculer la culture maraîchère locale.

L’économie vallée a pour objectif un triptyque formation-recherche-entreprise et, ce qui est moins évident, le développement du tourisme d’affaire avec 80.000 m2 de parc d’exposition et de centre de congrès. Cela est d’autant plus surprenant que tout cela existe déjà en centre Nice avec l’Acropolis et le palais des expositions. En attendant on construit et comme le dit l’adage « quand le bâtiment va, tout va ».

Le site tribuca.net a donc enquêté et constate qu’il y a de nombreux transferts d’entreprises existantes dans la région et peu de créations. L’exemple le plus significatif est le déménagement des sociétés implantées dans le l’Arénas et qui viennent s’installer dans les nouveaux immeubles ; pourquoi cela ? Tout simplement parce que la Métropole Nice-Côte d’Azur accroît considérablement sa surface administrative et va occuper tout le site de l’Arénas : un coût supplémentaire pour les contribuables ? Probable…

Autre exemple, IBM. La fermeture du magnifique bâtiment de La Gaude a fait atterrir l’entreprise dans The Crown, avec une surface inférieure et moins de salariés. C’était cela ou le transfert vers Londres. Il y a également des entreprises qui viennent de Nice ou de Sophia Antipolis ; c’est le cas d’Adecco, d’Oteis et même de l’Apec. Cela accélère la désertification du centre de Nice qui en perdant les entreprises, perd les commerces et même les habitants. En réalité les grands gagnants de cet avalanche de béton ce sont surtout les promoteurs.

A la veille du MIPIM de Cannes, Tribuca constate que l’ensemble Nice et Sophia Antipolis n’arrive qu’à la neuvième place avec 70.000 m2 de bureaux à commercialiser. Montpellier, Rennes, Bordeaux,Toulouse, Lyon proposent des surfaces nettement plus importantes. En 2018 Nantes a proposé quatre fois plus de bureaux que Nice. Il faut avouer que les loyers niçois sont les plus élevés de France après Paris.

La métropole niçoise annonce dans la plaine du Var 60.000 emplois et 10.120 entreprises actuellement et 50.000 nouveaux emplois prochainement. On ne les voit pas vraiment. N’oublions pas qu’au final ce seront trois millions de mètres carrés qui seront construits. Il est temps de se relever les manches pour démarcher des entreprises au niveau international, sinon l’éco-vallée risque de devenir une coquille vide ou une friche du tertiaire.

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , , , , , | 1 commentaire

Nice : même les retraités ne veulent plus y venir !

Le Figaro, relayé par France 3 publie le classement des cinquante villes de France où il est bon de passer sa retraite. Il s’agit des villes de 10.000 à plus de 100.000 habitants selon un certain nombre de critères : démographie et attractivité, santé, qualité du cadre de vie, prix d’achat de l’immobilier, vie sociale et services proposés aux seniors. Dans ces services on retrouve le commerce (pas uniquement celui des grandes surfaces, mais aussi des centres villes), les sports et les loisirs (piscines, boulodromes, plages municipales), les tissus associatifs les efforts des municipalités.

Les résultats surprennent :

  1. Arcachon
  2. Andernos-les-Bains
  3. Cannes
  4. Arles
  5. Vannes
  6. Agde
  7. Limoges
  8. Narbonne
  9. Mandelieu-la-Napoule
  10. Saint-Malo
  11. Les Sables-d’Olonne + Saint-Hilaire-de-Riez
  12. – 
  13. Vichy
  14. Hyères
  15. Antibes
  16. Nîmes
  17. Canet-en-Roussillon
  18. Caen
  19. Saintes
  20. Béziers
  21. Saint-Nazaire
  22. Cholet
  23. Le Mans
  24. Aix-en-Provence + Annecy + Nice
  25. Niort
  26. Saint-Raphaël
  27. Bourges + Royan
  28. Besançon
  29. Tours
  30. Le Creusot
  31. Château-d’Olonne + La Rochelle + La Seyne-sur-Mer
  32. Saint-Cyprien
  33. Bergerac
  34. Pau
  35. Fréjus
  36. Biarritz
  37. Toulon
  38. Saint-Étienne
  39. Perpignan
  40. Dijon
  41. Six-Fours-les-Plages
  42. La Baule-Escoublac
  43. Sanary-sur-Mer
  44. Le Havre
  45. Marseille

Que nous retrouvions Arcachon en tête et Cannes en troisième position, c’est normal ; Marseille en dernière c’est plausible. Mais Nice en vingt-quatrième position, voila qui surprend ! Il est vrai que la charge fiscale éloigne les potentiels nouveaux résidents qu’ils soient âgés ou jeunes, le prix de l’immobilier également et surtout la désertification du centre ville au profit des méga centres commerciaux éloignés qui nécessitent l’emploi de véhicules.
Si les retraités commencent à bouder Nice, eux qui font tourner la commune depuis 1760, où va aller la première industrie de la ville : le tourisme. L’immobilier qui est devenu la marque de fabrique de la commune va-t-il pouvoir continuer à se développer ?

Il y a là une politique municipale et maintenant métropolitaine qui va devoir se repositionner pour ne pas perdre la poule aux œufs d’or.

Christian Gallo –  © Le Ficanas ® – Photo : Christian Gallo

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Insolite et gourmand.

Dans sa nouvelle « La peinture alimentaire » Marcel Aymé nous raconte les aventures du peintre Lafleur. Ce dernier possède un pouvoir : celui qui contemple ses œuvres se trouve rassasié. Cela entraîne une véritable révolution sociale, les galeries récupèrent les œuvres, des restaurants en exposent, tout devient une course effrénée à la spéculation.

Le dessin ci-après vous propose un clavier à craquer. Il est comestible, en chocolat. En outre c’est un clavier francophone, il est en AZERTY !

Le chocolat ne vous convient pas ? Allez donc sur une chaîne de télévision proposant du télé-achat, et là vous pourrez acquérir le célèbre clavier gaufrier. 

Vous qui passez votre vie devant un écran assorti d’un clavier, changez vous la vie en dévorant votre clavier : il y a là un retour profond aux valeurs alimentaires profondes.

Enfin clavier plus gaufre il faut tout avaler : un petit café ? Ça vous tente ? Alors n’hésitez pas et surtout mangez le verre, il est également en chocolat.

Toutes ces sucreries c’est pas parfait pour la santé, alors une petite salade serait la bienvenue sous condition de manger également le saladier.

Encore du chocolat ? Pourquoi pas, mais classe celui-là élégant…

Voici le descriptif du vendeur : « Composé de chocolat 100% belge, ces chocolats en forme d’anus rangés avec élégance dans un emballage épuré et discret provoqueront un fou-rire assuré auprès de vos amis. » Ah l’humour pipi-caca !

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Non classé | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Nice-Matin va-t-il basculer d’Estrosi à Ciotti ?

Le groupe belge Nethys qui possède un tiers du journal local semble vouloir arrêter le financement de ce gouffre financier dont le tirage n’augmente pas. Il faut donc un repreneur et jusqu’à présent un seul candidate.

En 2007 le quotidien abandonne son soutien à Jacques Peyrat, le maire sortant, pour s’investir totalement en faveur de Christian Estrosi ; pour certains le journal deviendra un véritable bulletin électoral. Une fois élu il n’oubliera pas le support de presse en  l’alimentant avec des publicités de la mairie de Nice, de la métropole Nice-Côte d’Azur de la région PACA (dont il sera le président pendant un temps) et d’annonces légales. Cela continue et procure plus de revenus que le département. Le journal va vendre les bijoux de la couronne en particulier un patrimoine immobilier et céder Corse-Matin qui via Bernard Tapie devient une filiale de La Provence.

A l’époque, sur l’Avenue

Mais aujourd’hui les comptes sont mauvais et il faut trouver de l’argent frais. Il faut avouer que la presse quotidienne régionale et également nationale doit faire face à des concurrents de poids. C’est le cas de Nice-Matin : les autres médias sont plus rapides au niveau de l’information qu’un quotidien papier. La télévision nationale locale (France 3), les diverses radios dont certaines comme France Bleue Azur s’implantent maintenant le matin à la télévision et surtout internet dont les nouvelles les plus récentes sont renvoyées immédiatement aux chaînes info.

Nice-Matin a eu du mal avec sa version internet contrairement à des grands nationaux comme Le Monde. Les nouvelles qu’amènent le quotidien sont souvent dépassées au moment de leur publication, mis à part les annonces nécrologiques, dernière spécialité des quotidiens. 

De la droite à l’extrême-droite.

C’est donc l’homme d’affaire france-libanais, Iskandar Safa, qui est candidat à l’investissement. Car le grand propriétaire foncier du département est déjà propriétaire également d’un hebdomadaire, Valeurs actuelles. A Mandelieu-La Napoule sa propriété couvre un tiers de la commune et déborde même sur le département du Var. Cet ensemble immobilier et hôtelier n’est pas totalement exploité. Iskandar Safa est considéré comme le Libanais le plus riche après la famille Hariri. Chrétien, il va même offrir une église, Notre-Dame-du-Liban à Mandelieu.

Le problème c’est Valeurs actuelles : fondé en 1957 par Raymond Bourgine, le support se situe à l’extrême-droite dès sa création. Le fondateur, journaliste, est membre des comités Tixier-Vignancour et partisan de l’Algérie française. Il est membre également de l’Association pour défendre la mémoire du maréchal Pétain.

A partir de 2012, Valeurs actuelles va être dirigé par Yves de Kerdel, journaliste de droite très proche du patronat. Il passe un partenariat avec Boulevard Voltaire dans le cadre des « rendez-vous de Béziers » de Robert Ménard qui rassemble droite extrême et extrême-droite. Le journal est de plus en plus conservateur et les couvertures se multiplient sur l’Islam, l’immigration et va dès 2012 entamer un soutien pour la campagne de Nicolas Sarkozy. Cette radicalisation va faire exploser les ventes du journal. Les plaintes et condamnations se succèdent en général pour racisme et antisémitisme. 

Depuis 2016 c’est un jeune homme (30 ans) qui dirige la rédaction : Geoffroy Lejeune. On le voit sans cesse à la télévision représentant la presse de la droite extrême : Public Sénat, Europe 1, Salut les terriens, On n’est pas couché, Etc. 

Leroy-Safa !

L’ancien maire de Mandelieu (actuel oncle du maire d’aujourd’hui, Sébastien Leroy) est né lui aussi au Liban. En laissant sa place à son neveu à la mairie, Henri Leroy est devenu sénateur ; il remplace Louis Nègre démissionnaire. Il est parrain de Laurent Wauquiez pour les élections du parti, pourtant en 2014 il est accusé de conflit d’intérêt avec son neveu concernant ses liens avec… Iskandar Safa !

Mais Henri Leroy est surtout connu pour divers évènements : l’arrêté anti-burkini, sa déclaration chez H&M à cause d’une vendeuse portant un foulard, sa comparaison entre les dérives que représente la PMA qu’il compare aux expériences du médecin nazi, Mengele, à Auschwitz. La dernière en date consiste à la demande de la suppression du candidat français à l’Eurovision, Bilal Hassani. Lorsqu’il rejoint Eric Ciotti en 2014, Michèle Tabarot déclarera « Apparemment, il a été bien récompensé car la trahison lui a permis de se retrouver sur la liste des sénatoriales ».

Et ce n’est pas fini car Nice-Matin écrira au sujet du neveu Sébastien : « Sébastien Leroy souhaite honorer les promesses du programme de son oncle dont il partage les idées puisqu’il était, depuis 2014, son premier adjoint. Il continuera d’ailleurs à travailler avec la même équipe. » Oncle et neveu sont dans dans l’aréopage politico-financier du milliardaire.

Estrosi-Ciotti.

Pour Christian Estrosi, Nice-Matin est l’outil fondamental et indispensable pour une potentielle élection à la municipalité niçoise. Ses deux élections à la mairie de Nice se sont déroulées, une fois via une triangulaire et une autre fois via une quadrangulaire. Sur un deuxième tour, l’appui de la presse est indispensable. 

Il est évident qu’Iskandar Safa est proche de l’entourage d’Eric Ciotti des idées et des hommes. L’acquisition de Nice-Matin peut être utile à un homme qui doit sa fortune à de nombreux chantiers navals à travers le monde et à la construction immobilière. La construction est devenue le fleuron de la Côte d’Azur. Les résultats de Valeurs actuelles sont un exemple pour le redressement du quotidien local.

Romain Maksymowicz, délégué syndical du SNJ (Syndicat national des journalistes) déclare : « Christian Estrosi ne voit pas cela d’un bon œil et chercherait à favoriser d’autres candidatures ». Mais l’entourage de Christian Estrosi affirme « Totalement faux, Christian Estrosi ne se mêle aucunement du rachat ! ». Soyons sérieux ; si cela ne l’intéresse pas c’est qu’il ne se représente pas aux élections de 2020. 

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire