Enfin un nouveau centre commercial digne de ce nom sur la Côte d’Azur !

La population de la Côte d’Azur a une particularité, elle n’est formée que de millionnaires ou presque. La métropole Nice-Côte d’Azur en est le meilleur exemple. Elle regorge de centres commerciaux qui sont devenus la principale attraction culturelle de ses habitants. Délaissant musées, opéras, concerts, bibliothèques, galeries d’art, ils se précipitent quotidiennement dans ces fameux centres commerciaux où l’achat est devenu synonyme de culture. Le fait même d’acheter donne, au travers de la possession et de la consommation, un vernis culturel que l’on peut aisément affirmer vis-à-vis de son entourage. Au Polygone Riviera, qui promettait un espace culturel, on a même vu la galerie Bogéna pendant six mois, mais pas plus…

Cap 3000, Polygone Riviera, Nice One, Nice-Etoile, mais aussi les galeries marchandes de Carrefour, Auchan, Leclerc, témoignent de ce pouvoir d’achat sans limite dont sont dotés les habitants. Les édiles l’ont bien compris et signent sans cesse de nouveaux permis de construire pour satisfaire cette frénésie acheteuse qu’ils souhaitent se voir transformer en bulletin électoral.

Valbonne-001

Pourtant quelques ilots avaient résisté, en particulier la CASA (Communauté d’agglomération Sophia Antipolis), dont la technopole installée en forêt est parsemée de bâtiments de taille moyenne est bien intégrés dans le site. Et pourtant dans cette forêt où il n’y a pas de fleuve ni, semble-t-il, de sources conséquentes, on va construire un lac artificiel. Autour de ce lac on devrait réserver 100.000 m2 pour installer l’Open Sky. C’est un ensemble formé de 60.000 m2 de surfaces commerciales, de 20.000 M2 de bureaux (il y en a de nombreux à louer à Sophia) et de services publics et 10.000 m2 d’hôtellerie « en adéquation avec le programme ». En effet si vous n’avez pas le temps de visiter toutes les boutiques en un jour, couchez-là pour continuer le lendemain.

Valbonne-004

Argument du promoteur : « La création du nouvel ensemble commercial permettra de moderniser une offre parfois vieillissante ou mal positionnée et ainsi de réduire l’évasion commerciale… » Effectivement, comme on a pu le constater dans la métropole niçoise, l’implantation des centres commerciaux a réduit l’évasion commerciale des centres ville et des villages ; ils se désertifient.

Valbonne-002

Projet abandonné par le Conseil de la CASA en juin dernier, car les pétitions n’ont pas manqué concernant le déboisement du parc de la Valmasque, du danger pour la nappe phréatique, du manque d’une station d’épuration et surtout de la pollution due à l’encombrement des routes pour y parvenir. Certains étaient heureux de voir que les 100.000 m2 ne se bâtiraient pas de sitôt.

Valbonne-003

Que nenni : à la veille de Noël, le maire LR d’Antibes et président de la CASA, Jean Leonetti, a laissé tomber lors d’une réunion de cette dernière « Il serait un peu simple d’expliquer à la communauté d’agglomération qu’elle doit se contenter de faire du Sophia Antipolis, pour ensuite faire de l’activité commerciale ailleurs ». Et il ajoutait, face aux récriminations de certains : « Chacun regarde midi à sa porte. S’il y a eu des développements qui peuvent paraître démesurés et anarchiques, ils ne sont pas sur notre territoire S’il y a un bon élève c’est la Casa : qui prend toutes les précautions notamment au niveau des infrastructures routières. On ne va pas regarder non plus le train de la modernité se développer dans les communes autour de nous. » C’est qu’il le veut son méga centre commercial ; il ne va quand même pas paraître ringard face à Christian Estrosi qui en implante partout !

Il est vrai que le niveau de vie moyen des habitants semble, dans la CASA, plus élevé que dans la métropole. Alors appliquons le fameux proverbe « quand le bâtiment va, tout va » et bétonnons allégrement.

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Tante Jeanne, Calèna et la vierge.

Tante Jeanne : – Ah le neveu, tu tombes bien !

Le Ficanas : – Ca va ma tante ? On prépare les fêtes ?

Tante Jeanne : – Justement, ça va pas. Il faut que tu me trouves une vierge.

Le Ficanas : – Une vierge ? Tu as les affaires de sexe de la télé qui te travaillent ?

Tante Jeanne : – T’es vraiment un balourdin ; tu me parles de Calèna et bien, pour le 24, il me faut une vierge. L’ainée de la famille, moi, je dois donner un tison au plus jeune pour qu’il allume le feu dans la cheminée. C’est le cacha-fuèc.

Buooni calèna

Le Ficanas : – Mais tu n’as pas de cheminée dans l’appartement !

Tante Jeanne : – Qué babatchou : je sais que je n’ai pas de cheminée. On fait ça devant le radiateur. Je donne un plumeau à la vierge qui le secoue entre les fentes du radiateur ! Et puis ne fais pas le bastian-countrari comme ton père ; essaye d’avoir de l’imagination… De toute façon tout cela c’est ta faute !

Le Ficanas : – Mèfi, je sens que la boufaïsse elle va monter ! Ma faute !

Tante Jeanne : – Eh oui balourdin, si tu avais fait des gosses j’aurais des petits neveux pour allumer le feu de Calèna. Maintenant je suis obligé de trouver une vierge ailleurs !

Le Ficanas : – Demande à Fine, elle a deux ou trois nièces.

Tante Jeanne : – On voit que tu ne viens pas souvent. Depuis quand tu ne les as pas vu ses nièces ?

Le Ficanas : – Deux ou trois ans…

Tante Jeanne : – Propi t’es un vrai balourdin. Tu crois qu’elles t’ont attendu pour ne plus être vierges ? Elles sont comme leur tante Fine quand elle a quitté la maison : Chanjamen de gabia, rejouissènça de passeroun. Sa sœur c’était pareil !

Le Ficanas : – Bon, si je te trouve ta vierge, elle vient, elle secoue le plumeau et c’est fini ?

Tante Jeanne : T’es nissarte toi ? Ce n’est pas possible. Après on asperge le radiateur avec quelques gouttes de Bellet en souhaitant recommencer l’année prochaine : à l’an que ven, se sian pas mai que siguen pas mens.

Le Ficanas : – Et là c’est fini ?

Tante Jeanne : – Ah non. Il y a lou gros soupà, sans viande, qu’avec des légumes. Et ensuite vous bouléguez tous à sainte Rita pour la messe. Cette année j’ai choisi Sainte Rita car toi et ta famille vous êtes une cause désespérée.

Le Ficanas : – Couvre toi bien pour aller jusqu’à Sainte Rita : Decembre pilha e rende ren.

Tante Jeanne : – Mais moi je ne viens pas. Je regarde la messe à la télé.

Le Ficanas : J’ai compris tu vas rester pour préparer la table : les trois nappes, les pots avec les lentilles, les treize desserts…

Tante Jeanne : – Tu barjaques le neveu ! Les lentilles je les ai plantées le 4 à la Sainte Barbe, elles ont poussé. Les trois nappes, faut les laver ensuite… Quant aux desserts, tu ne crois pas que je serais monté à la Libération avec ce froid ? Non, après, vous vous rentrez chez vous. Moi je reste avec ma télé et l’assiette pour lou paure.

Le Ficanas : – Ah tu attends un SDF ou un réfugié ?

Tante Jeanne : – Mais non, je mets l’assiette du pauvre parce que c’est la tradition. Je laisserai un bout de fougasse ou de pain dedans ; ça me servira pour le petit-déjeuner du 25 avant qu’il soit rassis.

Le Ficanas : – Ce n’est pas très gai tout ça !

Tante Jeanne : – Comment c’est pas gai ? Ouvre la fenêtre et tu vas voir : ça clignote tout le temps. L’autre il a dépensé 900.000 euros pour que ça scintille ; je n’arrive plus à dormir !

Le Ficanas : – Et c’est nous qui allons payer !

Tante Jeanne : – En attendant va me chercher ma vierge. Coura si voù, si poù. Et je t’attends le 24 le neveu !

Cagades recueillies par Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Tout Tante Jeanne sur https://tantejeanne.wordpress.com/

Publié dans Actualité | Tagué , , , | Laisser un commentaire

L’audace d’Estrosi c’est bien un nouveau parti !

Le maire de Nice a réuni 800 personnes à l’hôtel Méridien, ce qui est inquiétant quand on sait que le plus grand des salons de l’hôtel ne peut en réunir que 600… Etait-ce dangereux, les participants manquaient-ils d’espace ? Sûrement pas car justement c’était l’espace qui était à l’honneur de la nouvelle formation politique qui se nomme La France audacieuse ! « Mouvement, formation, parti, appelez ça comme vous voudrez. » déclare Christian Estrosi. Puis il précise « Nous ne sommes pas une écurie présidentielle, nous ne sommes ni dans l’opposition, ni dans la majorité… » Bien que le nouveau parti ou mouvement réunisse 250 maires et 8.000 adhérents, le maire de Nice ajoute « Nous ne sommes pas un mouvement de maires… » Sont-ce des faux maires ?

Christian Estrosi

Alors au sujet de Laurent Wauquiez Estrosi répond : « Quand il y a violence conjugale, en général, c’est le responsable de la violence qui s’en va. » C’est qui le responsable alors, lui ou Wauquiez ; c’est lequel des deux qui part ? Le maire de Nice n’est pas allé à la réunion de Les républicains l’autre jour, pas plus que Juppé d’ailleurs. Aurait il quitté le parti sarkozien ? Pécresse a fondé son mouvement, Bertrand a quitté le LR. Que fait Estrosi dans cette droite gruyère (en réalité de l’emmental, c’est lui qui a les trous) ?

Il fonde La France audacieuse, et c’est bien un nouveau parti. En effet en publiant un formulaire de don il est mentionné, en tout petit, « Votre don à la France audacieuse vous ouvre droit à une réduction d’impôt d’un montant de 66% (…). Les dons à un parti politique sont plafonnés à 7 500 euros par personne et par an, conformément à l’article 11-4 de la loi n°88-227 du 11 mars 1988 » (dixit France3 Côte d’Azur). Puisqu’elle sollicite des dons, la France audacieuse doit obtenir un agrément auprès de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques.

Mais, que cela est bizarre, la France audacieuse a supprimé la formule dès le jeudi après-midi de ses demandes de don. Comment Estrosi oserait quitter le parti de Ciotti ? Des amis de trente ans, franchement…

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , , , | 1 commentaire

A Noël, offrez une chaise bleue

Il ne s’agit pas de la chaise toute plate posée sur un socle sur la Prom qui se targue du nom de « sculpture », mais qui n’est en fait qu’un remerciement électoral, mais de la chaise bleue, la vraie que nous avons vue à Nice pendant des années. On en trouve encore accessibles au public, mais à Cannes sur la Croisette. A Nice elles ont disparu, et seules subsistent des chaises bleues en rang d’oignon, attachées les unes aux autres, relookées par Wilmotte (faut bien qu’il fasse des sous) et fabriquées, semble-t-il, en Haute-Loire.

chaise-bleue-originale

La vraie chaise bleue date de 1950. A cette époque un sieur Ballanger détient la concession des chaises payantes sur la promenade des Anglais. Certains se souviennent peut-être de ces chaisières qui allaient de client en client faire payer le droit de s’asseoir. Elles délivraient alors un ticket à ceux qui recherchaient, l’hiver, le soleil de la Baie des Anges. A Tourrette-Levens, Charles Tordo, qui travaillait dans une entreprise de maintenance de trains, avait installé un atelier dans une ancienne étable et ne manquait pas d’imagination. C’est là qu’il va créer « le fauteuil Ballanger » que nous connaissons tous sous le nom de la chaise bleue. La chaise sera maintes fois remaniée et sa fabrication va durer jusque dans les années soixante-dix. Mais pour connaître la véritable histoire de cette célèbre chaise il faut s’adresser à la petite fille de son créateur, Gisèle Tordo qui a publié un petit ouvrage bien documenté « La véritable histoire de la première chaise bleue ».

Car pour les fêtes pourquoi ne pas s’offrir ou offrir une vraie chaise bleue (personnalisable à votre nom) ou alors un objet dérivé, comme un porte-clefs, un parasol, un serre-livres, un simple sac et bien sur le petit livre de la petite-fille du créateur ? Alors soit vous allez à Tourrette-Levens, soit sur le site où vous trouverez tous les objets inspirés par la création de Charles Tordo.

http://www.lerelaisdelachaisebleue.fr/un-peu-d-histoire/l-histoire-des-chaises-bleues

La Chaise Bleue Collection – 76 rue Général Tordo – 06690 Tourrette-Levens
Tél. : 04 93 91 40 04 – Mail : contact@lerelaisdelachaisebleue.com

Publié dans Actualité, Art | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Macron et Bayrou n’ont rien à dire.

Tandis que le PS a disparu, que Wauquiez fête sa victoire dans quelques bouchons lyonnais, que Mélenchon accroche les boules de son sapin et que la Le Pen se plante dans ses papiers à l’Assemblée nationale, la majorité a envoyé ses leaders à la télévision pour faire le show.

François Bayrou présidait le congrès du MoDem à Paris en présence du premier ministre et de cinq autres ministres, après avoir été encensé par Christophe Castaner. Le président du MoDem, excellent orateur, comme à l’accoutumée, a affirmé qu’il était heureux d’avoir été très présent à l’élection du président Emmanuel Macron. Il est vrai qu’il y est pour beaucoup et que son soutien fut décisif. Il va donc pendant son discours tresser des louanges au président qualifié de « l’un des leaders les plus entraînants » (On se croirait à Pyongyang !) Il se glorifie également de l’effondrement « des tours jumelles », à savoir le Parti socialiste et Les républicains. L’ancien ministre de l’éducation nationale se félicite même de l’action de Jean-Michel Blanquer. Alors tout va bien dans le meilleur des mondes.

Juste quelques mots concernant la politique sociale du gouvernement, mais pas trop. En effet le MoDem, qui avait pratiquement disparu de la politique française, se doit de prévoir les échéances des élections européennes et des municipales pour rester vivant.

bayrou_macron_sipa

Ça c’était l’après-midi. Le soir France 2 avait organisé une visite guidée du palais de l’Élysée en compagnie d’Emmanuel Macron et de Laurent Delahousse. Ce fut la nuit du patrimoine du 20 heures. Le président en profita pour faire le bilan des sept mois de son action. Pas grand chose de nouveau puisqu’il applique le programme avec lequel il a été élu et il ne fallait pas compter sur Delahousse, obséquieux comme à son habitude et comme il le fut en son temps avec Nicolas Sarkozy, pour poser les questions qui fâchent. Donc on n’apprit pratiquement rien.

Soyons réalistes : entre la mort de Johnny et Noël il y avait un trou pour les communicants qu’ils se sont empressés de combler. Mais faire cela le jour où les Français dépensent le plus d’argent de l’année pour les courses de Noël ce n’est pas évident. L’après-midi ils étaient dans les magasins et le soir ils mangeaient en parlant de leurs achats… Pas grave, les intervenants vont nous refaire le coup pour les vœux du nouvel an. « Dormez tranquille, braves gens, tout va bien ».

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Wauquiez a oublié Ciotti !

Laurent Wauquiez a présenté son équipe celle qui « incarne une nouvelle droite, qui se tourne vers l’avenir, qui aura le courage de dire et de faire ». Tout le monde était haletant pour savoir quel poste allait obtenir Eric Ciotti : premier vice-président, secrétaire général ou, à la limite, chargé de la communication. On l’a vu à tous les meetings, sur les plateaux de télévision en permanence, en promenade en forêt avec le nouvel élu ; on la retrouvé heureux le soir de l’élection, pour une fois que le candidat qu’il défend ne perd pas (ça l’a changé de Sarkozy et de Fillon).

nouvelle_equipe Ciotti

Et là, patatras, Les républicains publient leur nouvel organigramme et pas de Ciotti ! Pire même, la première vice-présidente c’est Virginie Calmels, la première adjointe de Juppé à Bordeaux. Il faut rassembler, d’accord, mais à ce point-là ? Ensuite on n’a que des députés, deux sénateurs, un maire… Mais pas un seul président de Conseil départemental ! Comment, celui qui représente le département le plus sarkozyste de France n’est pas là ? Rappellerait-il un passé dont on ne veut plus entendre parler ? Christian Estrosi a-t-il fêté cela au champagne en lisant la liste des nominations ? « Les Français ont le droit de savoir », comme dit l’autre et les Niçois encore plus !

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

P.S. : La liste choisie :

  • Première Vice-Présidente, Vice-Présidente déléguée : Virginie CALMELS, Conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine, 1ère adjointe au Maire de Bordeaux, Vice-Présidente de Bordeaux-Métropole.
  • 2eVice-Président : Guillaume PELTIER, Député de Loir-et-Cher, Conseiller Régional du Val de Loire.
  • 3e Vice-Président : Damien ABAD, Député de l’Ain, Conseiller Départemental de l’Ain.
  • Secrétaire Générale : Annie GENEVARD, Députée du Doubs, Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale, Conseillère Municipale de Morteau.
  • Secrétaire Général Délégué à la Communication, responsable du « porte-parolat » : Geoffroy DIDIER, Député Européen, Vice-Président du Conseil Régional d’Ile-de-France.
  • Secrétaire Général adjoint en charge de la Formation : Julien AUBERT, Député du Vaucluse, Conseiller Régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur.
  • Secrétaire Générale adjointe en charge des relations avec la Société civile : Valérie BOYER, Députée des Bouches-du-Rhône, Conseillère Municipale de Marseille.
  • Secrétaire Général Adjoint en charge des Elus locaux : Mathieu DARNAUD, Sénateur de l’Ardèche, Maire de Guilherand-Granges.
  • Secrétaire Général Adjoint en charge des Adhésions : Fabien DI FILIPPO, Député de Moselle, Conseiller municipal de Sarrebourg.
  • Secrétaire Générale Adjointe en charge des Fédérations : Virginie DUBY-MULLER, Députée de Haute-Savoie, Conseillère Départementale de Haute-Savoie.
  • Secrétaire Générale Adjointe en charge des relations avec les Parlementaires : Sophie PRIMAS, Sénatrice des Yvelines, Maire d’Aubergenville.
  • porte-paroles : Lydia GUIROUS, Gilles PLATRET, Maire de Châlons-sur-Saône, Laurence SAILLIET.
Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Au secours, la Morano revient !

Soyons honnêtes, nous nous ennuyions depuis le départ de son cher Nicolas. Quelques apparitions sur les écrans, pas grand-chose à dire, subitement la politique paraissait bien fade sans elle. Mais l’élection de Laurent Wauquiez à la tête de Les républicains, lui redonne un punch de bon aloi.

 

nadine_morano-caricature_par_ioo

Depuis que la Boutin a pris sa retraite pour retourner chez son cousin de mari, elle est devenue l’égérie de la France chrétienne à sa place. Son combat pour la laïcité est au premier plan, surtout quand elle défend les crèches que Wauquiez a installées dans le conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes : « Comme si les crèches étaient un danger pour la France ! ». Et alors elle en rajoute : « Quand j’étais petite, on faisait le sapin de Noël à l’école. Quand mes enfants étaient petits, on faisait les œufs de Pâques à l’école […], il y a même la prime de Noël, et là tout le monde est content quand il s’agit de toucher la prime de Noël ».

Le problème est que le sapin de Noël est d’origine païenne, symbole du solstice d’hiver puisqu’il reste vert. En France c’est sous Louis-Philippe qu’il apparaîtra à la cour sous l’influence de la duchesse d’Orléans d’origine allemande. Qu’ensuite les traditions chrétiennes l’adoptent, soit, mais il ne représente rien de religieux.

L’Œuf de Pâques date lui de l’antiquité ; on en trouve même dans les tombes sumériennes et égyptiennes. L’œuf fait également partie du repas de deuil chez les juifs. Il va devenir chrétien chez les orthodoxes où, peint en rouge, il est conservé comme porte-bonheur.

Quand à la prime de Noël elle n’a rien de religieux. C’est une aide exceptionnelle forfaitaire versée dans la semaine précédant Noël à certains bénéficiaires de minima sociaux (RSA, ASS, AER).

Mais Nadine Morano, méprisant les athées, les juifs, les musulmans, se veut championne de la laïcité en demandant à inscrire dans la constitution « les racines chrétiennes de la France ». Amusant quand on pense que Giscard d’Estaing l’avait inscrit dans son projet de constitution européenne refusé par les Français… En attendant, Laurent Wauquiez, déjà soutenu par Sens commun (l’extrême-droite catholique auteur du meeting de Fillon au Trocadéro), se trouve là une porte-parole brillante et qui va nous distraire en attendant qu’une fois au pouvoir elle devienne ministre des cultes.

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , | Laisser un commentaire

Après Wauquiez vers quelle droite va aller Estrosi ?

En réalité ce fut une catastrophe : les Alpes-Maritimes, le département le plus sarkozyste de France, n’est pas en tête dans le palmarès national des votes pour Laurent Wauquiez. La troisième fédération de France de Les républicains n’est pas en tête et moins de la moitié des membres sont allés voter. Malgré tout Eric Ciotti, probablement émerveillé de ne pas avoir soutenu un perdant (ça le change), s’est empressé de se faufiler sur les plateaux de télévision « Ce qui s’est passé hier marque le retour de la droite. Laurent Wauquiez commence son mandat avec une légitimité militante forte » a-t-il déclaré à Pujadas sur LCI.

Donc la droite avait disparu (ah !) mais elle revient depuis dimanche soir. Mais pas toute la droite. Bizarrement Christian Estrosi n’a rien twitté ; il s’est fait même devancer par Xavier Bertrand : « Nous sommes dans une dérive. Je ne reconnais plus ma famille politique alors j’ai décidé de la quitter » et il ajoute « J’ai décidé de quitter définitivement Les républicains. »

Comment le président des Hauts-de-France damne le pion au président de la Métropole niçoise ? Quelle honte !

PARIS: Francois Fillon Press Conference

On disait que Macron avait chamboulé le paysage politique, mais Wauquiez en fait autant à droite. Subitement les ultra-conservateurs, proches du Front national, retrouvent le digne élève de Jacques Barrot (que la famille a repoussé au fond de l’église le jour des obsèques) mais surtout de Patrick Buisson qui a fait chuter Sarkozy et au passage l’a trahi.

Il est normal que le chiffre qu’obtient Laurent Wauquiez dans les Alpes-Maritimes soit aussi élevé ; n’oublions pas qu’au premier tour des présidentielles c’est Marine Le Pen qui est arrivée en tête. Le parti de cette dernière n’arrivant pas à mettre en place une tête de pont, quoique de plus naturel que de voter pour celui qui utilise ses termes à longueur de discours ?

Tout cela ne nous dit pas ce que va faire Estrosi. Chez Macron ? Chez les constructivistes ? Où alors, il va rester dans son mouvement situé « entre les Républicains et la droite macroniste ». Au fait ça s’appelle comment ce truc ?

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Tante Jeanne victime de l’inclusive.

Le Ficanas : – Ah, ma tante, ça va ?

Tante Jeanne : – Tè le neveu. Ca va, tu te fous de moi ? Je me suis faite attaquée.

Le Ficanas : – Attaquée ? Tu es blessée, tu es tombée ?

Tante Jeanne : – Attaquée, j’ai pas eu une badole, mais attaquée !

Tante Jeanne copie

Le Ficanas : – Raconte.

Tante Jeanne : – Ce matin je monte à la Libé faire le marché. Je prends le trambalan pour redescendre. Tu sais que je me lève toujours à la station d’avant pour ne pas louper celle où je descends.

Le Ficanas : – Et…

Tante Jeanne : – Arrivée à la station, il y a un babatchou comme toi, avec la casquette en plus, una gougourda sous la casquette, qui me bouscule, me marche sur un pied et descend avant moi !

Le Ficanas : – Et c’est tout ?

Tante jeanne : – Ca te suffit pas ! T’es vraiment comme ton père, un falabraque… Tu me connais, il me monte la bouffaïsse et je lui dis « Oh le babi » ! Ce rascleux il se retourne et me fait un doigt d’honneur.

Le Ficanas : – He bien, quand tu prends le trambalan c’est une aventure.

Tante Jeanne : – Tu me croiras ou pas, j’en étais toute retournée. Alors je suis allée chez Fine, elle avait fait de la polenta ; une catastrophe. Poulenta dura counserva la creatura, poulenta mouola la descounsouala. Je l’ai encore sur l’estomac.

Le Ficanas : – Je comprends plus rien : quel rapport entre le trambalan et la polenta de Fine ?

Tante Jeanne : – Fine elle m’a raconté : j’ai été victime de l’inclusive !!!

Le Ficanas : – – Ca va pas ma tante, tu as le girou-girou. L’inclusive c’est l’écriture inclusive. Toi tu as pris le tramway !

Tante Jeanne : – Oh le babatchou calme toi. Elle m’a expliqué, ils veulent tout féminiser.

Le Ficanas : – Oui dans l’écriture. Si tu dis « Emmanuel et Brigitte sont heureux », c’est pas bon. Tu dois dire « Emmanuel et Brigitte sont heureuses ».

Tante Jeanne : – Ah, alors Emmanuelle, c’est une femme.

Le Ficanas : – Mais non je te parle du président et de sa femme. Autre exemple plus simple « Christian et Laura sont heureuses ». Voilà.

Tante Jeanne : – Estrosi il a changé de sexe ?

Le Ficanas : – Mais non mais tu dois accorder avec le dernier nom, Laura. Le masculin ne l’emporte plus.

Tante Jeanne : – Ah, et bien Fine elle a raison. Elle n’est pas aussi ensuquée que ça. C’est l’inclusive. Un homme et une femme sont à égalité. Donc le rascleux qui me marche sur le pied il a raison, car il ne doit pas me laisser passer. Ah elle est belle la France ! T’imagine ton oncle (Dieu ait son âme) qui aurait osé me passer devant ? Il se serait reçu un coup de baroutou de quoi l’ensuquer pour deux jours.

Le Ficanas : – Mais c’est pas sûr qu’on l’applique cette orthographe.

Tante Jeanne : – Encore heureux. Tu veux que je te dise ? C’est une mal baisée qui a eu cette idée. Pas possible ; dans la vie l’homme il travaille et il gagne des sous et la femme elle reste à la maison et elle prend des amants…

Le Ficanas : – Tu as fait ça ? Mais non, aujourd’hui les deux travaillent. Ils ne peuvent pas faire autrement. En plus tu as des membres de l’académie qui sont d’accord…

Tante Jeanne : – Des niocou, des pantaîs, des testards. Ils veulent passer à la télé, c’est pour ça. Deux simèques à chacun et je te remets le pays en marche. Tantout’un m’encalàvi je te changerais déjà Nissa moi. Les hommes ils travaillent et les femmes elles font les boutiques sur l’Avenue. Et c’est tout.

T’imagine, s’ils continuent comme ça il vont nous mettre une femme à la tête de la mairie ! Avec des stassis pareils tout peut arriver. Sil y en a une qui peut prendre le fauteuil de l’Estrosi, c’est moi ! Aujourd’hui ancuei s’embrassoun, deman d’amassoun. Moi ? Ils n’oseront pas !

Cagades recueillies par Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Tout Tante Jeanne sur : https://tantejeanne.wordpress.com/

Publié dans Actualité | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Nice : Gaël Nofri, conseiller à la circulation, ne peut pas garer sa voiture.

S’ il y a un problème dans quasiment tous les quartiers de Nice, c’est celui du stationnement. On a le choix entre des parkings hors de prix ou des double-files où l’on est verbalisé par les fameuses caméras, supposées prévenir les malversations et les attentats, qui en attendant servent à mettre des amendes. Il y a un quartier particulièrement gâté pour le stationnement, c’est celui du port. Le président du comité de défense du quartier se plaint : « Où peut-on se garer autour du Port? On nous avait promis un parking rue Fodéré… ».

image-nofri

Alors Gaël Nofri, l’ancien conseiller de Marine Le Pen, récupéré par Estrosi comme conseiller municipal chargé du stationnement, de la circulation et des espaces piétons répond via Nice-Matin : « Le dernier conseil municipal de Nice a décidé que votre secteur allait passer en zone de stationnement payant. Cela se fera dans les mois à venir. Quant au parking Fodéré, l’idée n’est pas abandonnée, même si cela ne se fera pas demain. » Logique, puisque l’on ne peut pas stationner autant payer pour cela ! Et il ajoute : « D’abord parce que le parking du Port n’est pas plein. Ensuite parce que le chantier de la ligne 2 n’est pas livré. Lorsque ce sera le cas, on pourra avoir une estimation plus fine des besoins afin de calibrer le projet du parking Fodéré ». Après on s’étonne que la ville perde des habitants et que des commerces périclitent.

Car Monsieur Nofri est un grand spécialiste : en effet, dès octobre 2016, le Ficanas signalait que le fameux délégué au stationnement n’avait pas de permis de conduire ! Pourtant après avoir été chez Marine Le Pen, chez Charles Pasqua, chez Dupont-Aignan, chez Jacques Peyrat, chez Eric Ciotti, on ne peut pas dire que le bastiais ne sait pas naviguer. Naviguer, oui mais conduire non.

Alors on s’inquiète : comment est-il allé de la mairie au port pour vérifier l’état des lieux et les difficultés de stationnement ? A vélo, en rollers, en patinette ? Il n’aurait pas, par hasard, une voiture avec chauffeur ? Après tout Estrosi en a une…

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , | Laisser un commentaire