Monaco : Philippe Pastor et ses Arbres Brûlés.

Monaco Modern art présente actuellement Philippe Pastor qui présente pour l’occasion une remarquable installation de 28 sculptures des Arbres Brûlés, ainsi qu’une série de nouvelles toiles monumentales convoquant la responsabilité de l’homme face à l’environnement. Témoignage d’un écosystème détruit, ses œuvres soulignent toute la beauté, la complexité et la résilience d’une nature qui renait toujours de ses cendres.

Jusqu’à 7°C supplémentaires à la fin du siècle, cyclones, ouragans, villes indonésiennes noyées sous la montée des eaux, Amazonie en flamme, Californie évacuée suite aux ravages de Cal Fire, la liste est encore longue…Est-ce que ce monde est sérieux? Si nous sommes aujourd’hui plus que jamaisinformés des catastrophes naturelles qui ravagent la planète, le monde semble marcher sur la tête, entrainé dans unprocessus exponentiel qui paraîtirrémédiable. A travers cette nouvelle exposition de peintures et sculptures, Philippe Pastor interroge ce chaos et la force destructrice de l’Homme, dirigéecontre ses semblables et son environnement. Dans la première salle, l’artisteinvestit l’espace avec une installation de la série emblématique des ‘‘Arbres Brûlés’’,composée d’un ensemble de 28 sculptures constituées de troncs noirs calcinés. Silhouettes majestueuses érigées en bosquets, les arbres sont ainsi ramenés à la vie et imposent leur présence troublante.

C’est afin de sensibiliser le public aux incendies de forêtsque Philippe Pastor crée cette série en 2003, au cœur du Massif des Maures. Devenu symboles de la lutte contre la déforestation, ‘‘Les Arbres Brûlés’’ furent présentés à travers le monde, notamment dans le cadre de la Campagne ‘‘Plantons pour la Planète’’, organisée par l’UNEP. La version noire ici présentée, conçue pour l’intérieur, nous remémore l’installation monumentale intégrée au Pavillon de Monaco, lors de l’Exposition Universelle de Milan en 2015. Elle contraste avec l’installation, ponctuée de couleur, implantée le mois dernier au jardin Sacha Sosno de Nice.

Monaco Modern’Art – 27, Avenue Princesse Grace Monaco

Jusqu’au 2! février 2020

A propos christiangallo

Rédacteur du Ficanas depuis 2005. © Le Ficanas est une marque déposée ®
Cet article, publié dans Actualité, Art, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.