Obsèques : répétition générale.

Le décès de l’ancien président Jacques Chirac a entraîné une mise en œuvre d’une activité populaire et institutionnelle de qualité. Elle a fait face à la demande des Français, ceux qui ont participé physiquement par leur présence effective et ceux qui l’ont regardée à la télévision.

Le point d’orgue fût le service funèbre à l’église Saint-Sulpice dans le sixième arrondissement de Paris. Deux milles invités étaient présents dans l’église mais des centaines de milliers regardaient cet hommage à la télévision. Certains, distraitement en faisant le ménage (vue l’heure de diffusion), et d’autres, dans les EHPAD, rêvant à de telles obsèques qu’ils eussent méritées si leurs vies avaient été autre.

Outre de nombreux chefs d’États ou leurs représentants, quatre présidents de la République française étaient présents : Valéry Giscard d’Estaing, Nicolas Sarkozy, François Hollande et Emmanuel Macron. Sagement alignés au premier rang, ils semblaient parfois perdus dans leurs pensées. En effet, pour eux, cette cérémonie était une répétition générale.

Tous les quatre sont des présidents laïcs. Valéry Giscard d’Estaing a eu une éducation religieuse classique mais le service de la France l’intéressait plus que ses convictions chrétiennes. A quoi pense-t-il alors ? Aime-t-il cette église ? Il va falloir qu’il résiste pour que le trou de Notre-Dame soit bouché à temps.

Avec Nicolas Sarkozy on a droit à un univers peu spirituel partagé entre une origine en partie juive séfarade et une tradition chrétienne. Après tout il est quand même allé voir le pape avec son copain Jean-Marie Bigard… Après tout il sera mort. Il s’en fout de la cérémonie.

Avec François Hollande, c’est plus embêtant, il est athée. En fait c’est plus intéressant la cérémonie aux Invalides qu’une messe ici ou à Notre-Dame. Le cortège ne pourra même pas passer par la rue de Solférino, ils ont vendus les locaux.

Quand à Emmanuel Macron, il évite de lever les yeux vers le plafond. Et pourtant il y pense : quand va-t-on enfin boucher le trou de Notre-Dame ? Il l’a promis et il faudrait le faire. Enfin il est jeune mais on ne sait jamais avec un attentat et il n’a plus Benalla pour assurer sa sécurité !

Il faut changer la constitution très rapidement. On ne peut plus rester avec un quinquennat qui a du mal à se renouveler. On va finir par passer son temps en hommage et en cérémonie. Une présidence de vingt années, c’est un minimum sinon il n’y aura plus rien à regarder à la télé.

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

A propos christiangallo

Rédacteur du Ficanas depuis 2005. © Le Ficanas est une marque déposée ®
Cet article, publié dans Actualité, Politique, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Obsèques : répétition générale.

  1. bernardh@numericable.fr dit :

    ‌jose

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.