Nice : la peur au ventre.

Jeudi, un agent vérifiait, à sept heures du matin, les boites d’appâts installées dans le quartier des Liserons pour lutter contre les rats. Il va recevoir un projectile sur la tête jeté d’un immeuble et, le visage en sang, sera transporté à l’hôpital. C’est une situation regrettable à laquelle font face régulièrement différents services : pompiers, ambulanciers, policiers…

Alors Christian Estrosi, maire de Nice, président de la métropole Nice Côte d’Azur, président délégué de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, président du conseil de surveillance du CHU de Nice fait une déclaration :

«Je suis en colère ! Il m’est insupportable qu’un de mes agents, qui intervient dans le cadre de ses missions pour améliorer la qualité de vie dans ce quartier, soit victime d’un tel acte odieux. J’ai reçu cet agent, je lui ai fait part de tout mon soutien et de la pleine solidarité de la Ville de Nice. L’Etat de non-droit, ça suffit ! Je refuse que nos agents aillent travailler la peur au ventre. La Ville de Nice et la métropole Nice Côte d’Azur font tout ce qu’elles peuvent pour améliorer le cadre de vie aux Liserons mais sans l’Etat, rien ne sera possible durablement. La Ville de Nice porte plainte dès aujourd’hui. Je demande à ce que tout soit mis en œuvre pour retrouver l’auteur de cet acte inqualifiable et que la peine la plus sévère soit appliquée. Je me suis entretenu, cet après-midi, avec le Préfet des Alpes-Maritimes et lui ai demandé d’intervenir pour que des moyens soient mis en œuvre.»

Bonne nouvelle : la victime va bien puisqu’elle a été reçue par le maire. Mais une fois de plus c’est la faute de l’Etat semble-t-il (comme un dans la nuit d’un triste 14 juillet). Si on connait Les Liserons, on sait que ce n’est pas un quartier de tout repos. Mais on peut se demander ce qu’a fait la Ville de Nice pour que les choses changent. Il y a-t-il eu de gros efforts pour équiper le quartier, a-t-on installé un tissu associatif au bénéfice des habitants, a-t-on assuré une mixité sociale permettant une vie plus tranquille ? On peut se demander si la Ville de Nice ne s’est pas contentée de laisser pourrir une situation difficile au lieu d’intervenir. Pourquoi ne pas y faire passer l’Iron Man l’année prochaine par exemple ?

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

A propos christiangallo

Rédacteur du Ficanas depuis 2005. © Le Ficanas est une marque déposée ®
Cet article, publié dans Actualité, Politique, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Nice : la peur au ventre.

  1. Nasser dit :

    Ca n’a pas de sens !!! La ville entretien (apparemment c’est bien lors d’un entretien qu’un agent a été agressé), se fait agressé et on lui reproche de ne rien faire ??? Vous etes sérieux ? Vous vous rendez compte de l’absurdité de votre propos? A vouloir être critique à tout prix on oublie d’être cohérent…

    J'aime

  2. Georges Nuyssen dit :

    Oui, cent fois oui pour le passage de l’Ironman aux Liserons l’année prochaine… Mais surtout si ça peut éviter que cette compétition outrancière (machine à fric et à comm’ un peu pathologique dans ses excès et sa démesure), englue et emboucane l’ensemble du moyen-pays, de Vence à Bouyon en passant par Saint-Jeannet, Carros, et le reste !

    J'aime

  3. gderopraz@sympatico.ca dit :

    Personnellement, cette agression ne m’étonne pas. Il s’est instauré en France un vide sidéral concernant le civisme qui devrait régir notre vie de citadin au quotidien. Pour quelles raisons ? Je les place au pluriel car elles sont nombreuses. Dans les principales, il y a d’abord la totale impunité. Que risque le crétin auteur de ce geste ? RIEN. Absolument rien, ou presque. En Amerique/Nord c’est un minimum de 3 à 5 ans de taule. Et concernant l’amende, le gus sera insolvable. Et la Justice n’ira pas le chercher. Et puis en dehors de toutes les autres, sans prejuger de l’auteur du geste, il y a, le plus grave, la non-assimilation de toutes ces populations étrangères dont personne n’a besoin, qui nous envahissent et pourrissent notre vie, nos mœurs, nos traditions, le pays, et encore plus grave, le Drapeau National.
    GdR (Gaï de Ropraz)
    depuis Toronto et Villefranchois à la fin du mois

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.