Le grand communiquant abandonne Estrosi.

Le directeur de la communication et des relations institutionnelles de la métropole Nice-Côte d’Azur s’en va. Il abandonne Christian Estrosi. Né à Nantes en mai 1968 où il va faire ses études, Franck Louvrier devient en 1997 le conseiller en communication de Nicolas Sarkozy. On va le retrouver comme assistant d’Elisabeth Hubert en Loire-Atlantique, et va devenir chargé des relations avec la presse de cette dernière quand elle sera ministre et juppette. Il y restera auprès de Dominique Perben, ministre de la fonction publique. Il sera même chef du service presse du RPR sous Alain Juppé. Son parcours très sarkosien l’amènera à diriger la communication de l’Elysée (presse, internet, audiovisuel) de l’Elysée.

En 2010 on le retrouve conseiller régional des Pays de la Loire et en 2012 président de Publicis Events. En 2104 conseiller municipal de La Baule, en 2016 président du comité régional du tourisme, puis vice-président du Parc Naturel Régional de Brière.

Et là, surprise, il laisse tout tomber pour être nommé « directeur de la communication et des relations institutionnelles de la Maison de la Métropole de Nice Côte d’Azur à Paris. » Ce Nantais possède-t-il une telle connaissance du pays niçois pour obtenir un tel poste ou bien fallait-il le récompenser pour avoir passé une journée en garde-à-vue dans le cadre de l’affaire Bygmalion ? D’autant plus que cette garde-à-vue sera sans suite… 

Mais Franck Louvrier avait une ambition : apporter son « expérience en termes de communication politique » à Christian Estrosi. Il va retourner en politique lors des dernières législatives en se faisant étendre par la candidate LRM dans la 7ème circonscription de la Loire-Atlantique.

Mais pourquoi quitter la Méditerranée pour l’Atlantique ? Serait-il trop sarkozyste pour le maire de Nice ? Il serait, d’après le Canard enchaîné, candidat pour redevenir chargé de communication à l’Elysée, mais ne serait-il pas une fois de plus trop sarkozyste pour Emmanuel Macron ? Il envisagerait de se présenter aux élections municipales de La Baule.

On n’imagine pas le mal que font ces parachutages. 

Christian Gallo – © Le Ficanas ® – Photo : Maxppp

Dernière minute : Monsieur Franck Louvrier nous signale qu’il ne quitte pas ses fonctions auprès de Christian Estrosi et qu’il reste conseiller municipal de la Baule et Vice-Président Tourisme de la commission Entreprise, développement international, tourisme, innovation, enseignement supérieur et recherche du Conseil régional des Pays de la Loire.


A propos christiangallo

Rédacteur du Ficanas depuis 2005. © Le Ficanas est une marque déposée ®
Cet article, publié dans Actualité, Politique, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.