Dîner de cons chez Les républicains.

L’expression est de Rachida Dati dans un tweet, principal outil de communication chez les politiques. Mais il faut avouer que la comparaison est savoureuse. Quand un parti a un bureau politique de 126 membres et qu’il n’en vient qu’une cinquantaine, on peut se demander à quoi cela peut servir. On a même cherché les ténors : Alain Juppé, Valérie Pécresse, Xavier Bertrand, François Baroin, Dominique Bussereau, Jean-Pierre Raffarin… Pas là ! Mais il y avait Christian Estrosi qui est vite parti pour aller faire ses commentaires sur BFMTV !

the-logo-of-the-les-republicains-political-party-is-seen-at-their-headquarters-in-paris_5939150

Alors à quoi devait servir cette réunion ? D’un part à virer deux ministres, Gérald Darmanin et Sébastien Lecornu, et deux députés, Franck Riester et Thierry Solère. Par contre les présents à ce bureau politique n’ont pas osé virer le premier ministre Édouard Philippe car ils « prennent acte de son départ » !!! En réalité il y avait un autre objectif, faire entrer Sens commun chez Les républicains. L’émanation politique de la Manif pour tous, celle qui a fait la campagne de François Fillon au point de remplir le Trocadéro, cette droite extrême et catho doit absolument faire basculer Les républicains vers l’extrême-droite. N’oublions pas que le président de Sens commun, Christophe Billan a évoqué un rapprochement avec Marion Maréchal-Le Pen. Alors quand on entend Wauquiez, on se marre…

En réalité cette déroute du parti remonte au 30 juillet 2010 à Grenoble. Ce jour-là le discours de Nicolas Sarkozy avait heurté le monde entier et surtout provoqué une rupture dans le parti UMP. D’un côté les républicains et de l’autre la droite-droite uniquement sécuritaire. Malgré les dissensions internes au parti, il aura donc fallu dix-sept ans pour clore ce schisme latent. Si Les républicains ne se scindent pas en deux mardi prochain, s’ils se maintiennent rassemblés et unis ce ne sera alors qu’une vaste hypocrisie. En politique certains ont oublié que les idées priment sur les magouilles ambitieuses, que l’avenir des citoyens a plus d’importance que de pompeuses déclarations télévisuelles.

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

A propos christiangallo

Rédacteur du Ficanas depuis 2005. © Le Ficanas est une marque déposée ®
Cet article, publié dans Actualité, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s