L’hallali Sarkozien

Depuis des années Mediapart publie au fur et à mesure des informations sur le financement de la campagne de 2007 de Nicolas Sarkozy. Fabrice Arfi et Karl Laste écrivent « Avec les compliments du guide », un ouvrage qui rassemble toutes ces informations et en ajoute de nouvelles. Six années de travail pour amener les documents et les témoignages qui proposent un tableau écœurant des dessous de la politique française.

Quand tout ce financement se met en place, Nicolas Sarkozy est le ministre de l’intérieur de Jacques Chirac, mais les suites se dérouleront quand il sera président. Une sale affaire de fric qui va entacher tout son mandat et dont le symbole est l’installation de la tente de Kadhafi dans les jardins de l’hôtel de Marigny.

59e787ea488c7ba8458b4567

Kadhafi annoncera à la télévision : « C’est moi qui ai aidé Sarkozy à prendre le pouvoir. Je lui ai donné de l’argent avant qu’il ne devienne président. » Il confirmera ses dires au Figaro et son fils déclarera « Tout d’abord, il faut que Sarkozy rende l’argent qu’il a accepté de la Libye pour financer sa compagne électorale. »

L’enquête des deux journalistes de Mediapart va conforter ces dires. Choukri Ghanem, le premier ministre libyen, que l’on retrouvera noyé à Vienne, confirmera que le directeur de cabinet de Khadafi et son nouveau premier ministre ont bien versé plusieurs millions d’euros à Sarkozy. Le beau-frère de Kadhafi lui a également envoyé 2 millions. Tout cela va arrondir les fins de mois des intermédiaires, en particulier Ziad Takieddine, et surtout de Boris Boillon, conseiller de Sarkozy que l’on pincera avec une valise à la gare du Nord. Qui encaisse ? Clairement Claude Guéant qui n’arrive plus à justifier les fonds qui viennent du Panama. Selon les auteurs Dominique de Villepin aurait même participé à la manne libyenne.

Mediapart publie même une note de décembre 2006, en tête du gouvernement libyen, qui donne un accord pour verser 50 millions d’euros à la campagne de Nicolas Sarkozy. Tout est analysé, disséqué, et s’il y aura forcément des soutiens de l’ancien président qui contesteront les propos de l’ouvrage, le livre est accablant. Il l’est d’autant plus que quelques mois avant son élection Nicolas Sarkozy affirmait « Je ne veux être complice d’aucune dictature dans le monde ».

Les auteurs du livre ont envoyé soixante questions à l’ancien président ; il n’a pas répondu. Alors, lorsque François Fillon raconte qu’il a assisté à une discussion entre Poutine et Sarkozy au sujet de la mort de Khadafi, on apprend que l’ancien président avait déclaré « Même si ce n’est pas nous qui avons appuyé sur la gâchette, l’honnêteté m’oblige à dire que ses arguments n’étaient pas tous fallacieux. »

Le 29 avril 2007, Sarkozy conclut sa campagne avec un immense meeting à Bercy réunissant 20.000 personnes. C’est grandiose. Ils sont tous là, les politiques, bien sûr, mais également Philippe de Gaulle, Charlotte Rampling, Christian Clavier, Jean Reno, Véronique Genest, Johnny Hallyday, Enrico Macias, Gilbert Montagné, Carlos, Henri Salvador, Thierry Roland, Philippe Bouvard, Arthur, Raphaëlle Ricci, les frères Bogdanoff, Dominique Farrugia, Jean-Marie Bigard, Alain Prost, David Douillet, Richard Virenque, Bernard Laporte… Savaient-ils qu’ils étaient sur scène grâce au fric d’un dictateur libyen ? Les Français, ce soir-là, savaient-ils qu’ils allaient élire un filou de la politique ? Imaginions-nous que dix années plus tard, il continuerait à s’exprimer en politique au lieu de se contenter d’être le manager d’une chanteuse aphasique ?

Christian Gallo – © le Ficanas ®

A propos christiangallo

Rédacteur du Ficanas depuis 2005. © Le Ficanas est une marque déposée ®
Cet article, publié dans Actualité, Politique, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s