Villefranche : les étrons de la rade.

Tandis que les eaux de la rade sont transparentes au niveau de la fameuse plage des Marinières à Villefranche-sur-Mer, nombreux sont ceux qui se plaignent de voir apparaître à la surface des étrons qui flottent. En outre aucun affichage ne signale ce danger, car il peut être dangereux de se baigner au milieu de ces éléments. En effet ces matières fécales sont souvent accompagnées de bactéries dangereuses pour la santé.

IMG_2635

D’où viennent-elles ? Pas des immeubles et des villas qui bordent la rade, car ils sont tous reliés à ce fameux tout-à-l’égout qui a nécessité des très longs travaux ayant handicapé la circulation pendant plus d’une année. Il semble probable que ces matières proviennent des gros navires qui vidangent leurs cuves en pleine nuit. C’est ce que suggère l’ancien maire Gérard Grosgogeat qui se demande qui contrôle les eaux de baignade, ce qu’il demandait chaque semaine du temps de son mandat. Le CNRS implanté sur la rade pourrait effectuer ces contrôles très facilement et quotidiennement.

Le quotidien local a d’ailleurs signalé que les plages de Passable à Saint-Jean-Cap-Ferrat et des marinières à Villefranche, toutes les deux sur la rade, se retrouvent en queue du classement des plages des Alpes-Maritimes pour la qualité des eaux de baignade. Le 15 juillet dernier la plage des Sablettes de la Seyne-sur-Mer a été fermée pour pollution par matières fécales dues à la vidange des toilettes d’un bateau.

En général cette pollution, dangereuse pour la santé, fait suite aux orages, plusieurs cours d’eau transportant des matières dangereuses ; ce fut le cas à Nice en août 2015 où 18 des 25 plages de Nice furent fermées. Mais il ne pleut plus depuis des mois sur la Côte d’Azur. Le site du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé classe la plage des Marinières comme « site dont l’eau est de qualité insuffisante ». La présence des matières fécales s’accompagne d’une pollution microbiologique qui peut entrainer des gastro-entérites et des problèmes aux yeux. Il vaut mieux éviter alors la baignade pour les enfants.

Christian Gallo – © Le Ficanas ® – photo : les Marinières – Christian Gallo

A propos christiangallo

Rédacteur du Ficanas depuis 2005. © Le Ficanas est une marque déposée ®
Cet article, publié dans Actualité, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Villefranche : les étrons de la rade.

  1. Lulu castagnet dit :

    Le ficanas restera le ficanas…. L’étron qui navigue en eau trouble entre les lignes d’une gazette que seuls les trous du culs lisent et partagent….et pour cause…..
    Si un navire lâchait ses vannes dans la rade, ce ne sont pas quelques misérables matières fécales qui flotteraient mais bien une armada, en rangs serrés.
    Ces petits OFNI proviennent en grande partie des bateaux de plaisance, voiliers et autres petites embarcations de pêcheurs du dimanche qui mouillent dans la rade. Mais aussi des gens à l’incivisme grandissant qui se croient tout permis….depuis tout petit, moi, villefranchois de naissance, je vois régulièrement ce genre de choses flotter et bien plus encore… Je en dis pas que c’est agréable…. C’est navrant. Allez faire la morale aux « gens de la mer », à ceux qui ne respectent rien, ces conquérants des mers qui sont incapables de jeter une ancre sans arracher les fonds marins, qui balancent dans la mer leur peau de melon « parce que c’est bio-dégradable »…..
    Allez voir les législations d’autres pays. Aux Etats-Unis, la loi autorise le rejet des eaux d’égouts au-delà de 3 miles des cotes. Cela vous parait scandaleux ? Et bien ailleurs, c’est pire : aux Caraïbes dans la plupart des iles, aucune loi ne vient contrarier cette libre gestion…
    Me faites pas rire !
    En toute objectivité votre tendance, que dis-je , votre obsession à discréditer Villefranche (sa municipalité ?), à jouer le poil à gratter que les plus cupides de vos lecteurs applaudissent des deux mains, commence à sérieusement me courir sur le haricot. Gageons que derrière toute cette machinerie, se cache toute la frustration d’une personne , proche du boulanger, qui, plus que l’intérêt public, ne s’intéresse qu’à son intérêt personnel aux vues de l’acharnement qu’il met à s’attaquer à ceux qui lui ont volé la vedette…
    Sur ce… le pisse vinaigre salut le Coq et retourne profiter du soleil…
    Parce que c’est bon la retraite.

    J'aime

    • Un petit détail : plusieurs milliers de personne lisent Le Ficanas, ils vont être flatté d’être traité de « trous du culs »! En outre si la lecture du Ficanas commence « à sérieusement me courir sur le haricot », vous n’avez aucune obligation de le lire. Au fait, je n’ai rien compris à « toute cette machinerie, se cache toute la frustration d’une personne, proche du boulanger »; vous devriez éclairer les lecteurs.

      Rassurez-vous, l’aspect critique ce n’est pas plus Villefranche que Nice, Menton ou Cagnes-sur-Mer. C’est la tradition du Ficanas depuis le XIXème siècle de critiquer ceux qui sont au pouvoir. C’est là un respect culturel. Je ne déroge donc pas à la tradition mise en place par Jean-Baptiste Berna en 1887. Et j’attends avec impatience les nouveaux pontifes locaux, les actuels commençant à s’user…
      Bien à vous.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s