Environnement durable : construisez vos murets en pierre sèche.

Lorsque l’on se promène dans le moyen et le haut pays, on voit souvent des murets en pierre sèche dont certains sont effondrés. Hélas, dès que l’on construit une maison on l’entoure de murets en béton qui peuvent se fissurer ou rompre sous la poussée du terrain et casser lors d’un tremblement de terre.

En un temps où, variations climatiques oblige, quand il pleut c’est un véritable déluge, seuls les murets en pierre sèche peuvent résister. En effet le mur est alors perméable au ruissellement et évite les risques de glissement de terrain. En outre il n’y a pas de mortier, donc pas d’humidité.

Le muret en pierre sèche évite surtout l’érosion des sols : les terrasses et les restanques ainsi créées peuvent être plantées sans problème. En outre les murets abritent des lézards et des insectes bien utiles pour l’environnement. Puis des lichens, des mousses, des fougères viennent s’installer dans les interstices.

Parfois le mur s’écroule et il est simple de le remonter sans matériel compliqué. D’ailleurs les effondrements que l’on voit dans les vallées du département sont souvent dus à des effondrements de murets. Peu ou pas entretenus, ils laissent passer les eaux de pluie drainant des galets et des rochers qui bloquent les routes. Quand on monte la vallée de la Roya, au dessus de Breil, on constate que les murets résistent car ce sont sur ces restanques que l’on cultive les oliviers.

AOUT-2014-7008

Oliveraie à Breil-sur-Roya

Le paradis ? Pas tout a fait. En effet de créer un muret nécessite de la force physique, car les pierres sont lourdes. Bon marché ? Pas toujours : si vous avez des pierres sur votre terrain, ce n’est pas un problème, si vous devez les faire venir, c’est différent. Il existe par contre des spécialistes (c’est le cas de la société A l’état brut) qui donne d’excellent conseils et peut entreprendre votre chantier. Le dessin ci-dessus montre clairement comment ériger un muret en pierre sèche.

Mur de soutenement_coupe

Voici les conseils qu’elle donne :

  • Un mur de soutènement doit toujours avoir du fruit par rapport à la verticale (10 a 20% par exemple, ce qui vaut aussi pour les murs en béton !).
  • L’épaisseur du mur à sa base doit faire au moins un tiers de sa hauteur.
  • Les fondations doivent être enterrées ou réalisées à même la roche, assises avec de gros blocs, et si possible légèrement inclinées à contre pente.
  • La face visible du mur, le parement, doit être aligné avec deux cordeaux parallèles.
  • L’arrière du mur, le drain, est constitué de toutes les pierres qui ne peuvent pas servir au parement, il faut soigneusement les caler et créer un système drainant en remplissant peu à peu l’espace entre le mur et le talus avec des petites pierres.
  • Le parement et le drain doivent être solidarisés par la présence de boutisses (pierres rentrant dans le mur).
  • Casser les suites de joints verticaux, ou coups de sabre, en croisant bien les pierres, et inclure des paneresses.
  • Le dessus des pierres doit fournir une assise stable à la nouvelle rangée de pierres qui va les recouvrir : jamais de pente orientée vers la face du mur!

Samedi 17 juin, à Belvédère, la métropole de Nice organise une journée de formation pour les particuliers et les professionnels. Les participants auront l’occasion de monter un muret en pierres sèches selon la technique traditionnelle. Ils seront amenés à calibrer, choisir, tailler, transporter et mesurer des pierres. Cette formation sera animée par Alain Régis, murailler-animateur.

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

A propos christiangallo

Rédacteur du Ficanas depuis 2005. © Le Ficanas est une marque déposée ®
Cet article, publié dans Actualité, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s