Jouissances d’une soirée électorale.

D’habitude, un soir de résultats à la télévision, tous ont gagnés ! Pas hier soir car tous ont perdu… Alors on a eu droit à un florilège d’imbécilités de malades d’Alzheimer. Bizarrement certains n’ont plus du tout de mémoire et oublient leur passé politique.

Mais avouons-le, il y a une certaine jouissance d’en voir quelques uns d’éliminés, en particulier ceux que l’on connait, parce qu’ils sont dans notre département, voire notre circonscription. Se réjouir de les voir perdre, c’est très laid, c’est presque honteux, et cela ne devrait pas se dire ; alors j’ai eu honte d’avoir un air si apaisé et infâme en voulant ouvrir une bouteille de champagne pour fêter ça !

Puis, me ravisant, je me suis dit qu’après tout ce n’était que des ballotages et que je me devais de résister jusqu’à dimanche prochain pour les résultats définitifs. Je n’irais pas pour autant porter un cierge à Sainte Rita, mais en mon fort intérieur je rayonnais.

abstention-2-acd43

De voir untel éliminé alors qu’il briguait son septième mandat consécutif : quel délice ! De se rendre compte que l’autre, qui avait trahi tout le monde, disparaissait de la candidature et allait rentrer dans sa petite mairie (moche au demeurant) tout penaud ce lundi : c’est plaisant. Enfin de constater que celle qui avait osé s’attaquer à son patron, avec qui elle travaille depuis si longtemps, faisait pfutt au premier tour alors qu’elle avait loué des locaux surdimensionnés dans sa ville pour appuyer sa candidature, c’est rigolo.

Maintenant je suis dans une attente fébrile. J’en veux encore. Faire disparaître celui qui depuis cinq mandatures, n’a jamais mis les pieds à l’Assemblée et qui, si il perd, pourra être enfin rattrapé par la justice pour avoir mis son fric en Suisse. Libérer de sa prison celui qui depuis tant et tant d’années essaye d’être ministre et ne peux pas, coincé par ses obligations locales : laissez-le s’exprimer pour quelque chose de réel, enfin ! Et celle qui candidate pour masquer son prédécesseur qui bizarrement est devenu son suppléant ? Délivrez cette pauvresse manipulée pour qu’elle retourne dans son bureau à la mairie ; et les droits de la femme alors ?

Surtout, lecteurs fidèles, ne me reprochez pas de n’avoir pas mis les patronymes des concernés. D’une part je ne veux pas être passible de diffamation, en plus je ne voudrais pas que l’on croie que je suis un anarchiste, enfin je ne veux pas vous priver de rechercher les visages qui correspondent à ces descriptions.

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

A propos christiangallo

Rédacteur du Ficanas depuis 2005. © Le Ficanas est une marque déposée ®
Cet article, publié dans Actualité, Politique, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s