Pour vivre heureux, brûlez votre carte d’identité !

En effet, pas plus que le passeport, il n’y a aucune obligation de posséder une carte d’identité en France. Et vu le « décret Halloween », car promulgué en catimini par le gouvernement le 30 octobre dernier, mais en réalité dénommé TES, vous allez vous retrouver chez George Orwell en 1984, mais le tout en 2016. Bernard Cazeneuve, s’appuyant sur une loi proposée par la droite en 2012 et censurée par le Conseil constitutionnel, remet cette dernière en application, sans passer par un vote de l’Assemblée nationale.

Si vous avez plus de 12 ans et que vous avez une carte d’identité, vous serez encore plus fiché que vous ne l’êtes déjà. La couleur de vos yeux, la photo de votre visage, votre adresse, vos empreintes digitales, votre adresse email et de nombreuses informations administratives seront conservées dans un futur fichier géant. Mais on y retrouvera également les dates et lieux de naissance des parents et leurs nationalités. Imaginons que demain un gouvernement d’extrême-droite prenne le pouvoir en France, et nous allons nous retrouver comme du temps de Vichy avec le fichier général de la population. On imagine aisément ce que ces gouvernant-là feront avec les musulmans, comme les fascistes le firent avec les juifs. Va-t-il bientôt falloir présenter sa filiation au moindre contrôle de police ? Même pas puisque le fichier TES s’en chargera… Et puis comme il sera simple, ensuite, d’y introduire un fichier fiscal, les points de retrait de votre permis de conduire et pourquoi pas un fichier sur votre état de santé ! Une petite maladie de longue durée peut intéresser ceux qui le consulteront.

cartedidentitjuivegg

On est en opposition avec l’article 2 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 : « Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression. » Et cela dans le pays qui ne cesse de se flatter à travers le monde d’en être le créateur et le défenseur.

En 2012, la droite par la parole du député Christian Vanneste, affirmait que le fichier comparable qu’il voulait mettre en place avait pour but de « protéger les honnêtes gens ». Et bizarrement, en ce temps-là 120 parlementaires de gauche s’y était opposés. Est-ce donc pour cela que le gouvernement actuel agit par décret et évite de rencontrer les députés avec un tel texte ? Est-ce pour cela que Bernard Cazeneuve a affirmé que la CNIL avait « intégralement validé » le projet. Ce qui est un mensonge de plus, car la CNIL a affirmé « Les enjeux soulevés par la mise en œuvre d’un traitement comportant des données particulièrement sensibles relatives à près de 60 millions de Français auraient mérité une véritable étude d’impact et l’organisation d’un débat parlementaire ».

Faut-il alors respecter l’adage, pour vivre heureux, vivons cachés ? Essayez de vivre sans papiers d’identité : plus d’études, pas de soins, pas de compte bancaire etc… Mais en échange vous pourrez vous appeler Laurent Duchmol et non pas 125XZ63944D.

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

A propos christiangallo

Rédacteur du Ficanas depuis 2005. © Le Ficanas est une marque déposée ®
Cet article, publié dans Actualité, Politique, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s