Mais qu’est-ce que la « Théorie du genre » ?

C’est un article du Ficanas du 29 août 2014. Aujourd’hui on a l’impression que le Pape s’est fait rouler dans la farine, mais il est vrai qu’à l’époque cette fameuse « théorie » avait fait couler beaucoup d’encre. Voici donc cet article :

A peine nommée à l’éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem se voit attaquée par l’UMP et le Front national sur sa fameuse « théorie du genre ». Ce sont souvent les mêmes qui manifestèrent contre le mariage pour tous. Christine Boutin et Nadine Morano dénoncent « une provocation », et pour Marion Maréchal Le Pen la ministre est « la passionaria du genre à l’éducation ». En réalité Najat Vallaud-Belkacem n’en a jamais parlé. Mais il est vrai que du temps où elle était au ministère du droit des femmes elle avait envisagé les « ABCD de l’égalité » dont l’objectif était de déconstruire les stéréotypes filles-garçons : mesure enterrée définitivement en juin dernier. Pourtant le projet ne parlait pas de sexualité ou d’homosexualité, mais simplement des exercices sur le rôle des femmes et des hommes en société (pourquoi la poupée pour les filles et le foot pour les garçons).

1668007493

Alors qu’est-ce que la théorie du genre qui agite une classe politique en mal d’arguments ? A l’origine une étude universitaire des années cinquante et soixante aux USA qui se demandait pourquoi on associait un certain nombre d’éléments à des sexes différents. Exemple : pourquoi le rose pour les filles et le bleu pour les garçons. Et puis c’est tout ; il n’y a jamais eu de théorie liée à ce sujet. Mais cette soi-disant théorie du genre  inspirera les ultra-conservateurs américains, en particulier le Tea Party, et les politiques français sont ravis de s’en emparer.

Du mariage pour tous à la fameuse théorie.

C’est au moment des manifestations de rue contre le mariage pour tous que l’on affirmera que « le vrai but du mariage homosexuel est d’imposer la théorie du genre ». Ce sont les catholiques les plus intégristes qui vont les premiers prôner cette idée et ils seront suivis par un certain nombre de députés trouvant là un électorat qu’ils avaient négligé. Alors on fait de la pseudo théorie une forme d’idéologie pour attirer des militants et essayer de traumatiser les familles. Et ça va marcher…

Les affirmations :

Les arguments ne manquent pas : la théorie nie la différence entre les sexes et donc les individus deviennent des escargots, hétérosexuels et homosexuels. 80 députés UMP écriront  en 2011 à Luc Chatel, alors ministre, en lui signalant que « selon cette théorie, les personnes ne sont plus définies comme hommes et femmes mais comme pratiquants de certaines formes de sexualité ». De là à enchainer que c’est enseigné dans les écoles, il n’y a qu’un pas.

1012446032

Soral et Zemmour :

Ce sont donc les chantres de l’extrême-droite qui se chargent du travail. Il existe un numéro affiché dans les écoles qui s’appelle la Ligne Azur. Du fait du nombre de suicides élevé chez les jeunes homosexuels, cette ligne d’écoute permet de discuter avec eux pour éviter le pire. Cela sera la cible d’Alain Soral et de son groupuscule « Egalité et réconciliation », vite relié par Eric Zemmour qui nous offre une série de divagations annonçant que tous les enfants de 11 ans étaient directement envoyés sur cette ligne dans les écoles. Il va même devenir hystérique sur les écrans de télévisions.

La masturbation enseignée dans les écoles :

En 2010, l’Organisation Mondiale pour la Santé envoie un rapport disant qu’une forme d’auto sexualité existe dès le plus jeune âge. Immédiatement cela se traduit par « L’OMS enjoint aux écoles et crèches d’encourager la masturbation enfantine ». Certains parleront même de travaux pratiques !

La promotion Jean-François Copé :

Ne voulant pas laisser le champ libre à l’extrême droite, et l’effet « pain au chocolat » étant terminé, Copé s’attaque alors à un ouvrage pour enfants vieux de trois ans : « Tous à poil » qui a gagné le prix de littérature jeunesse. Sur quarante pages on voit des dessins représentant des gens qui se déshabillent pour aller à la plage. Même le Figaro juge le livre drôle, aux dessins explicites sans être malsains. Pas pour Copé qui annonce : « Quand j’ai vu ça, mon sang n’a fait qu’un tour. » Lui aussi va nous gratifier d’une crise d’hystérie à la télévision !

Que va-t-il se passer :

La droite de la droite, aussi bien à l’UMP qu’au Front, sèmera le vent de la révolte pour les manifestations de rue et occuper les plateaux de télévision en manque de scoops. Cette droite qui est en lien direct avec le Tea Party américain (via la bourse Tocqueville entre autre), va remplacer le mariage pour tous par la théorie du genre. Et le gouvernement a eu du flair de nommer une immigrée ministre à l’éducation : ça va activer les velléités de petit racistes honteux tout ça.

Suggestion : pourquoi ne pas remplacer Frigide Barjot, complètement démodée, par Dieudonné ?

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

A propos christiangallo

Rédacteur du Ficanas depuis 2005. © Le Ficanas est une marque déposée ®
Cet article, publié dans Actualité, Politique, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s