Les mensonges des politiques sur l’attentat de Nice.

L’émission de Yann Barthès, Quotidien, a révélé les mensonges relatifs à l’attentat de Nice du 14 juillet dernier. En effet un document d’enquête de la sous-direction antiterroriste de la police judiciaire (Sdat) explique, minute par minute, les faits qui se sont déroulés sur la promenade des Anglais ce soir-là.

Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur avait dit : «La police nationale était présente et très présente sur la promenade des Anglais» Puis ajouté : «des véhicules de police rendaient impossible le franchissement de la promenade des Anglais». Il ajoute que le camion conduit par Mohamed Lahouaiej Bouhlel est passé «par les trottoirs et de façon très violente». Mais la Sdat révèle qu’il n’y avait qu’une seule voiture de la police nationale sur la promenade des Anglais, qu’elle n’était pas sur le trottoir et qu’elle était garée sur le bas-côté.

En outre on a entendu en permanence flatter les policiers d’avoir arrêté le camion. La encore c’est faux, car en fait Mohamed Lahouaiej Bouhlel a calé et à ce moment-là les policiers étaient derrière le camion et non pas devant. Le fait qu’il a calé va permettre aux policiers de l’abattre ; s’il n’avait pas calé, le massacre aurait continué.

trajet-camion-terr-rfi-fr_3_0

Les responsables :

Le 21 juillet dernier, le Ficanas, dans un article intitulé «Massacre de Nice : il est temps de désigner les coupables», mettait en cause, outre l’assassin, le maire de Nice Philippe Pradal organisateur de la manifestation, le préfet Adolphe Colrat représentant l’Etat et chargé de la police nationale et Christian Estrosi, premier adjoint chargé de la sécurité en particulier de celle de la manifestation. N’oublions pas qu’aucun des trois n’a assisté à la réunion préparatoire de ce feu d’artifice qui rassemblait plus de 30.000 personnes et qui se déroulait dans le cadre de l’état d’urgence.

Outre le fait que ce massacre témoigne de l’inutilité préventive des fameuses caméras de surveillance où l’on voit un camion passer sur la promenade des Anglais sans être arrêté, on a maintenant la preuve, avec les mêmes caméras, que rien n’avait été prévu par les élus et les hauts fonctionnaires pour sécuriser la manifestation.

L’hommage :

Le 14 octobre aura lieu un hommage aux victimes sur la colline du Château en présence du président de la République ; il sera probablement retransmis à la télévision. Il va falloir sélectionner le public sérieusement, non pas pour un risque d’attentat, mais pour éviter les sifflets, les huées et les lazzis que risquent de recevoir les élus. Ils seront mérités, non seulement pour n’avoir rien prévu, pour ne pas avoir agi mais aussi pour avoir menti.

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

A propos christiangallo

Rédacteur du Ficanas depuis 2005. © Le Ficanas est une marque déposée ®
Cet article, publié dans Actualité, Politique, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Les mensonges des politiques sur l’attentat de Nice.

  1. Alonzo dit :

    Leurs vérités comme leurs convictions sont à géométrie variable !triste spectacle pour les victimes

    Aimé par 1 personne

  2. Didier dit :

    Sait-on à qui appartient le camion?

    J'aime

  3. Michel Abada dit :

    Sans parler du fait que la chicane anti-véhicule bélier qui venait d’être utilisée pour protéger la Fan-zone est restée démontée à quelques centaines de mètres de là où elle aurait été utile, mais où la pose de simples grosses jardinières comme la ville en possède des dizaines aurait suffit à empêcher l’entrée du camion dans la zone piétonne.
    Quand aux caméras, ce n’est pas seulement ce soir là qu’elles se sont montrées inutiles. Le tueur est passé sur la promenade avec son camion pour faire des reconnaissances un très grand nombre de fois en ayant d’ailleurs un comportement très étrange, puisque notamment il roulait souvent au ralenti et s’arrêtait pour faire des selfies. Les policiers derrière leurs écran n’ont rien vu d’anormal. Alors que toute circulation de camion est interdite sur la promenade, aucun n’a remarqué le passage à plusieurs reprises dans une période très brève de ce camion pourtant en infraction dont le conducteur avait un comportement étrange…. Il est donc confirmé que des caméras n’empêchent pas les attentats. À écouter les interventions d’Estrosi, on aurait pu en douter.
    Michel Abada

    J'aime

  4. granell dit :

    A quoi servent les cameras, si personne ne les regarde. A si j’oubliais a metre des PV

    J'aime

  5. GP dit :

    Aujourd’hui dire la vérité contre ce pouvoir » est digne de représailles ! alors bravo pour votre courage !

    J'aime

  6. Ping : Écœurant : Le gouvernement salue le départ du préfet Colrat, celui de l’attentat de Nice. | Le Ficanas ®

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s