Faut-il enseigner les religions à l’école ?

On constate que les massacres qui viennent d’avoir lieu sont perpétrés par des adolescents manipulés le plus souvent par la propagande djihadiste. Cette propagande n’est pas en général distillée à ces jeunes par leurs parents qui sont musulmans, pratiquant ou pas, dans la droite ligne de l’enseignement coranique. La propagande religieuse est présente également dans les autres religions comme on peut le voir aux États-Unis.

Le problème fondamental est que la religion n’est pas enseignée dans les écoles. Ce qui est important ce ne sont pas les religions et leurs préceptes, mais surtout l’histoire de ces religions : quand sont-elles nées, qui les a créées, quels étaient leurs objectifs lors de leur création, qui les a inspirées et que sont-elles devenues aujourd’hui ?

Deesse mère et dieu taureau

Il y a eu des religions néolithiques qui valorisaient la fameuse déesse-mère que l’on rencontre en particulier dans toute l’Europe et le bassin méditerranéen. A cette déesse va très rapidement se joindre le taureau (devenu le veau d’or des judéens), et on en trouve des traces sur toute la planète. Donc les religions juives, chrétiennes, musulmanes, les religions du livre, ne sont pas les premières et sont souvent basées sur celles de l’Égypte, de la Grèce et de Babylone.

A partir de là on peut positionner ces religions dans le temps et voir pourquoi elles ont favorisé des croyances qui se perpétuent jusqu’à aujourd’hui. Ces trois religions du livre ont également leurs moments de gloire et leurs défauts puisque l’histoire du monde va dépendre des évènements ou des conquêtes faites en leur nom.

En 2002, le rapport Debray sur « l’enseignement du fait religieux dans l’école laïque » proposait un module systématique pour les professeurs du premier et du second degré. Il ne sera jamais vraiment mis en place. Manque d’enseignants et surtout la peur de voir des réticences de la part des familles et des agitations de la part des élèves. Du coup les professeurs ont eu peur de cet enseignement, peu soutenus par leur propre institution. Comment alors expliquer aux jeunes la part des choses entre catholiques et protestants (à peine évoqué en histoire par l’édit de Nantes), comment parler d’antisémitisme, comment aborder la croissance de l’islam dans le pays ? Comment en fait expliquer la part de l’athéisme en France ? Comment en outre expliquer la laïcité qui n’est pas en opposition aux religions mais qui bien au contraire facilite leurs implantations ? Comment, et c’est le sujet le plus préoccupant, expliquer le pouvoir des sectes qui manipulent les citoyens ?

C’est aux gouvernants de prendre la décision et de l’imposer ; cela nous évitera peut-être de voir la création de jeunes assassins qui meurtrissent la nation.

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

A propos christiangallo

Rédacteur du Ficanas depuis 2005. © Le Ficanas est une marque déposée ®
Cet article, publié dans Actualité, Politique, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s