La Métropole de Nice veut maintenant polluer les villes voisines comme à Malaussène !

Simplifions : la société Primagaz veut quitter le site industriel de Carros pour s’installer à Malaussène, superbe village qui a fait le pari du tourisme vert. Le maire de la commune, Joseph Saturno (divers droite) n’est guère enthousiaste à l’idée de voir débarquer une énorme cuve de gaz. Les habitants encore moins et redoutent que l’on transforme leur village en Sevezo (allusion à la catastrophe de 1976 en Italie) ! Bizarrement la cuve de Primagaz serait d’une contenance de 49 tonnes. Et pourquoi pas 50 tonnes, pourquoi ne pas arrondir ? Effectivement à 50 tonnes, l’Union européenne classe le village à haut risque et Malaussène deviendrait alors une commune sous haut niveau de prévention permanent. Mais à 49 tonnes on passe…

Maintenant imaginons qu’un camion chargé de gaz ait un accident dans les gorges de la Mescla. Tout s’embraserait, une superbe forêt disparaitrait, la route des Alpes serait interrompue… Mais à 49 tonnes cela n’arrivera pas.

CkkcSirWYAAmWeX

Alors pourquoi sacrifier Malaussène ?

C’est tout bête, Malaussène n’est pas dans la métropole estrosienne. Et comment se débarrasser de Primagaz en plein milieu des grands bouleversements de la plaine du Var et de son cortège de pollution ?

Mais comment faire quand le maire de Carros, Charles Scibetta, ex communiste mais maintenant suppléant de Madame Estrosi et administrateur de l’OIN qui bétonne non-stop la plaine du Var (Voir Ficanas du 26 janvier 2015), doit payer sa dette pour remercier Christian Estrosi. Primagaz n’est pas en effet la seule entreprise qui quitte Carros. Avec le bétonnage intensif de la vallée les prix des terrains industriels sont montés en flèche ! Il faut donc les récupérer et virer ce qu’il y a dessus, dont Primagaz.

Primagaz bashing

Réunion en mairie, les maires des communes avoisinantes viennent également, un brouhaha où tout le monde râle et le représentant de Primagaz qui ne peut rien annoncer. Car deux terrains ont été choisis, un en bas le long du Var et l’autre plus haut dans la forêt. Cinq hectares de part ou d’autre. Mais il n’y a pas que l’implantation de la cuve à gaz : il y a également un accroissement prévu de l’augmentation du CO2 à contrario du plan départemental ou du plan régional.

En effet il est prévu allégrement 40 rotations par jour de camions sur la départementale 6202. Et là on aura des émissions de particules, de CO2 et des précurseurs de l’ozone. La haute vallée du Var va alors ressembler à celle du Paillon ou à la pénétrante du Malvan à Cagnes : irrespirable et dangereuse.

image_72843538

Car ce site dessert 12.000 clients dans les Hautes-Alpes, Les Alpes-de-Haute-Provence, les Alpes-Maritimes et le Var. Mais comme on fait ailleurs, l’argument principal va être le maintien des emplois à Malaussène. Ah bon ? Les 31 emplois de la commune (source Insee) vont-ils disparaître si on ne gazéifie pas la commune ?

printemps

La publicité de Primagaz

La magouille.

En réalité tout se passe à Carros et pas à Malaussène. L’objectif ne consiste qu’à libérer du terrain à Carros. En effet l’implantation actuelle bloque un cercle de 500 mètres autour du stockage dans sa zone industrielle de la Grave, là où le terrain augmente de valeur tous les jours. Faut faire du fric pour faire plaisir à la Métropole ; alors refilez donc les problèmes aux voisins pour la plus grande gloire de Christian Estrosi et de Charles Scibetta.

Braves habitants de Malaussène n’hésitez pas à consulter la plaquette Primagaz-Ville de Carros en suivant ce lien : http://www.primagaz.fr/primagaz/16/doc/Primagaz/Fiches_riverains/Plaquette_Carros_2000.pdf. Voilà ce que l’on vous prépare.

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

A propos christiangallo

Rédacteur du Ficanas depuis 2005. © Le Ficanas est une marque déposée ®
Cet article, publié dans Actualité, Politique, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La Métropole de Nice veut maintenant polluer les villes voisines comme à Malaussène !

  1. Ping : Primagaz à Malaussène : industrialisation ou développement durable ? | Le Ficanas ®

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s