Nice : Christian Estrosi s’offre une rue Charles Pasqua avec le soutien du FN.

Le conseil municipal a adopté l’idée qu’une des deux allées piétonnes entourant la Gare du Sud soit baptisée Charles Pasqua. Il s’agit là d’une initiative du Président- président-maire de Nice Christian Estrosi. Il argumente ainsi «un grand monsieur qui mérite sa place près de la statue du général de Gaulle». Le socialiste Patrick Allemand lui a rétorqué qu’il ne voulait pas «de nom de repris de justice pour les rues de notre ville !»

La surprise vient de Gaël Nofri, opposant au maire et ex-membre du Front national qui soutient Christian Estrosi. C’est alors que Dominique Boy-Mottard, membre du PRG, rétorque «Il a été mêlé à de nombreuses affaires politico-financières et condamné lourdement par deux fois: en 2008, à 18 mois d’emprisonnement pour financement de campagne électorale et en 2010, à un an de prison avec sursis, pour abus de biens sociaux et recel. Devant un tel palmarès, votre initiative de mettre en berne les drapeaux de la ville, après son décès, était déjà quelque peu déplacée. Aller plus loin, en lui attribuant une rue, nous paraît pour le moins inconvenant.»

pasqua

Christian Estrosi réplique alors « Ça vous embête de rappeler qu’à 15 ans il a pris le risque de la peau et du sang pour aller combattre les nazis? Vous parlez d’un ton froid d’une personne qui n’est plus de ce monde… Vous ne vous grandissez pas par ces propos et j’ai même pitié de vous… Vous devriez vous regarder dans une glace quand vous tenez ces propos déplacés…» C’est alors Olivier Bettati, le leader du Front national qui vient en aide au maire de Nice en déclarant «Ce sont les propos de Dominique Boy-Mottard qui sont pathétiques.» C’est Clochemerle !

Il est vrai que lors des obsèques de Charles Pasqua à Grasse, Nicolas Sarkozy, accompagné de son épouse, était suivi par Christian Estrosi tenant par le bras Bernadette Chirac. Ce jour-là Nicolas Sarkozy déclarait «Charles a beaucoup compté dans ma vie». D’ailleurs au mois de mars dernier Bernadette Chirac, Nicolas Sarkozy et Henri Guaino sont allés inaugurer la place Charles Pasqua au Plessis-Robinson dans les Hauts-de-Seine. Aurons-nous droit à la même faveur à Nice ?

Pourtant tous ces hommages surprennent : en 1983 Nicolas Sarkozy est chargé de la campagne de Charles Pasqua à la mairie de Neuilly. Charles Pasqua est alors hospitalisé, mais à la sortie de l’hôpital, il apprend que Sarkozy s’est présenté à sa place et il sera élu… Mais comme disait Coluche «Le plus dur pour les hommes politiques, c’est d’avoir la mémoire qu’il faut pour se souvenir de ce qu’il ne faut pas dire.» On attend avec impatience le discours lors du dévoilement de la plaque à l’entrée de la rue.

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

A propos christiangallo

Rédacteur du Ficanas depuis 2005. © Le Ficanas est une marque déposée ®
Cet article, publié dans Actualité, Politique, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Nice : Christian Estrosi s’offre une rue Charles Pasqua avec le soutien du FN.

  1. Ping : Nice : Christian Estrosi s’offre une rue Charles Pasqua avec le soutien du FN. | sansadjectif

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s