La sauce hollandaise.

Du temps de Louis XIV on inventa la sauce hollandaise. Le roi ne voulait plus de ces sauces grasses qui facilitaient son embonpoint. On inventa donc une sauce allégée à base d’œufs et de citron, ce dernier n’étant que présent dans l’orangerie du palais. Le roi était en guerre avec la Hollande et on baptisa la création du nom de sauce hollandaise, servie avec du poisson poché ou des asperges.

Aujourd’hui, le roi a changé de palais. Il a quitté Versailles pour l’Elysée, demeure d’une favorite de son lointain ancêtre. Mais le roi actuel, qui porte bizarrement le patronyme qui a inspiré la sauce, regrette visiblement son palais de Versailles. Alors, comme le fit Louis XIV, il souhaite rassembler ses amis autour de lui dans le majestueux palais. Mais monsieur de Saint-Simon n’étant plus, il n’arrive pas à différencier ses courtisans qui ne lui sont pas tous fidèles. En outre, certains de ses ancêtres ayant fauté, il est tenu, pour conserver son trône, à faire face à une organisation bizarre baptisée le suffrage universel. Cette coutume, qui n’a d’universelle que le nom, consiste à demander à ses sujets de glisser un bulletin portant son nom dans une urne conçue à cet effet. Pour cela il doit faire des promesses sur ce qu’il va réaliser pour le bien de son peuple dans les cinq années avenir.

85353866

C’est ce qu’il avait fait, il y a quatre années de cela, et qui lui permit d’accéder au trône grâce à ceux qui l’ont cru ou qui détestaient son prédécesseur. Mais des promesses non tenues et un subi volte-face royal vont alors éloigner ses plus fidèles sujets. Que faire pour se maintenir sur le trône, s’il ne rassemble pas ses sujets ?

Le souverain a alors une idée : profitant de l’attaque de mécréants sur le royaume, il rassemble ses courtisans et décide de leur proposer de s’unir pour défendre le territoire. Tous l’applaudissent, mais ces applaudissements sont peu sincères. Car dans les couloirs et escaliers du palais se fomentent des conspirations pour le détrôner et lui ravir le poste convoité. Le peuple ayant faim et recherchant du travail, descend dans la rue comme le firent certains, face à son ancêtre Louis XVI.

En outre la sauce hollandaise qu’il avait délicatement apprêtée va être rejetée par les représentants de ses sujets. En temps normal cette sauce allégée glisse toute seule dans le palais mais cette fois elle n’a pas dû être battue suffisamment et ne passe pas. Du coup le roi ne se retrouve plus que roi dans son palais élyséen. Les courtisans se font rares et ne restent que parce qu’ils sont rémunérés pour flatter le monarque. Depuis, ayant loupé sa sauce, le monarque se replonge dans les œuvres de Machiavel qui lui avait permis d’accéder au trône. Il cherche. Un de ses ancêtres, Mitterrand 1er, avait réussi à se maintenir au pouvoir jusqu’au bout ; il veut faire de même. N’est-il pas de sa lignée ?

Mais si ses sujets se soulèvent et créent des émeutes, ne pourrait-il pas profiter de l’occasion pour affirmer son autorité en faisant intervenir ses mousquetaires dans une situation qu’il qualifiera lui-même de désespérée ? Au passage il pourrait faire oublier Marine la gourgandine et ses opposants qui s’entretuent pour être candidats à sa succession. En laissant filer les évènements il crée une conjoncture qui, en apparence, semble lui être défavorable, mais comme le disait son ancêtre Louis XIV « Tout l’art de la politique est de se servir des conjonctures ».

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

A propos christiangallo

Rédacteur du Ficanas depuis 2005. © Le Ficanas est une marque déposée ®
Cet article, publié dans Actualité, Politique, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s