République et/ou religion ?

Tout d’abord il est intéressant de voir qui pratique une religion en France.

Les Chrétiens :

Catholiques et protestants sont en diminution régulière depuis longtemps. Une étude du Pew Forum de l’année dernière prévoit même une accélération de cette baisse. De 63% de la population en 2010 on devrait passer à 43% en 2050. Le catholicisme est historique en France, mais seulement 5% des catholiques vont à la messe le dimanche. Les protestants sont moins nombreux, car après la révocation de l’édit de Nantes par Louis XIV, ils sont partis en Allemagne, en Suisse, en Grande-Bretagne et en Hollande.

Les Musulmans :

Ils représentent 7,5% de la population aujourd’hui soit 5 millions d’habitants. Ils parviendront à 11% en 2050. Mais en réalité ces chiffres ne précisent pas la fréquentation des mosquées. Il s’agit tout simplement de populations originaires de pays musulmans depuis plusieurs générations.

Les Juifs :

Environ 1% de la population française. Ils pratiquent très peu leur religion à l’exception de Kippour. Le nombre va probablement faiblement augmenter.

L’irréligion :

Un terme qui rassemble agnostiques, athées, déistes et libres-penseurs. Ils représentent actuellement 28% de la population et devraient être 35% en 2050, soit le premier groupe français.

Les structures officielles :

En ce qui concerne les catholiques la structure est très hiérarchisée : le pape nomme les évêques et la Conférence des évêques de France gère l’Eglise de France.

En ce qui concerne les musulmans, le Conseil français du culte musulman a été créé en 2003. Il doit faire face à de nombreux problèmes : 75% des imams sont étrangers, un tiers ne parle pas le français. Ils sont 1.800 et viennent souvent des pays du Maghreb ou de Turquie.

Les juifs ont à leur tête le Grand rabbin de France.

libert1

Laïcité :

Depuis 1789, la liberté de culte est la pratique courante dans la République française. La loi de 1905 consacrera la séparation totale entre l’Eglise et l’Etat. Il s’agissait à l’époque de l’église catholique avant tout. Cette laïcité sera confirmée dans la constitution de 1946, puis dans celle de 1958 en affirmant que « République indivisible, laïque, démocratique et sociale ». Cette loi permet à tout citoyen de pratiquer ou de ne pas pratiquer une religion et l’Etat n’intervient pas dans ce choix. C’est une façon de bien vivre ensemble.

Par contre le citoyen doit obéir aux lois de la République. Mais les pratiquants religieux considèrent que la loi de Dieu est supérieure à celle de l’Etat.

La laïcité renforce la liberté de conscience du citoyen et n’est pas en situation de conflit avec les religions. Pourtant, certains musulmans confondent la laïcité, dont ils sont les bénéficiaires, avec l’athéisme. Et les exemples d’un conflit ne manquent pas : port du voile islamique, port de la burka, port de la kippa, refus d’auscultation dans les hôpitaux, refus de transfusion sanguine, repas casher ou halal, refus de porter les armes, dérogation à l’obligation d’étourdissement pour l’abattage des animaux, séparation des sexes pour l’utilisation des piscines publiques, ce ne sont là que quelques exemples qui opposent les religions et la République.

A cela se rajoutent les bâtiments religieux. Les lieux de culte construits avant 1905 appartiennent à l’Etat qui doit les entretenir. Les autres sont la propriété d’associations culturelles. Aujourd’hui les musulmans réclament des mosquées, mais certains maires refusent les permis de construire ou d’ouverture. D’autres par contre accordent un bail emphytéotique à ces associations avec un loyer symbolique. C’est à l’Etat de préciser la loi, voire de l’améliorer.

L’actualité avec l’affaire des prêtres pédophiles déchaîne les médias avides de scoops. Et là encore on voit apparaître la différence entre la loi de Dieu et celle de la République. Ces actes sont condamnables aussi bien par la justice de la République que par celle de l’Eglise. Mais le silence des autorités religieuses l’est-il également ?

Heureux les athées, car les portes d’une cohabitation tranquille leurs sont ouvertes !

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

A propos christiangallo

Rédacteur du Ficanas depuis 2005. © Le Ficanas est une marque déposée ®
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s