Pour gagner des sous, devenez imprimeur de Droite !

Les imprimeurs de gauche ne sont pas contents, ça traine pour organiser des primaires ; tandis qu’à droite ils envisagent de faire tourner les rotatives jour et nuit.

En effet les primaires de la droite et du centre font le trop plein. Tous se déclarent candidats depuis quelques jours, tous veulent devenir celui qui s’affrontera à Marine Le Pen et éventuellement à François Hollande. C’est une avalanche de candidatures : Alain Juppé, François Fillon, Nadine Morano, Frédéric Lefebvre, Hervé Mariton, Jean-Frédéric Poisson (surnommé le nouveau Boutin) et Jean-François Copé. Mais attention, ce ne sont là que les sept premiers ; on attend Bruno Le Maire avant la fin du mois, Nathalie Kosciusko-Morizet en mars et surtout Nicolas Sarkozy en fin d’été et, qui sait, peut-être Michèle Alliot-Marie. Et puis on se demande ce que fera le président-président-député-maire de Nice Christian Estrosi !

15-04-13-juppe-delahousse-sarkozy

Avantage à Sarkozy.

En attendant ces multiples candidatures vont conforter l’ancien président de la République. Face à Alain Juppé qui s’envole dans les sondages, Nicolas Sarkozy qui semble bien seul (il vire tous ses opposants) risque d’en être le bénéficiaire ; d’ailleurs n’argumente-t-il pas sur le thème du rassemblement ? Car on se rend compte que tous ces candidats, du même parti Les républicains, ont pratiquement le même programme à quelques détails prêts. Et c’est là qu’ils font la fortune des imprimeurs. Chacun écrit son bouquin qui, à défaut d’être lu, est vendu. On n’imagine pas le nombre d’arbres qu’il a fallu abattre pour publier la pensée de ces candidats ; les imprimeurs, eux, s’en rendent compte et ces primaires de la droite favorisent une véritable relance économique en pleine période de crise.

Copé se trompe.

En réalité c’est un combat de personnes beaucoup plus qu’un combat d’idées. En disant « Une primaire, ce n’est pas un match entre un homme et un autre homme » Jean-François Copé se trompe. En réalité ce n’est que cela. Il suffit de regarder les primaires américaines en ce moment pour s’en rendre compte.

15-10-14-morano-fillon-lemaire-sarkozy-mariton

20 millions de bulletins.

La primaire de la droite et du centre aura lieu les 20 et 27 novembre 2016. Seuls des bulletins papier seront acceptés et les procuration interdites ; il y aura 10.000 bureaux de vote. Une dizaine de candidats ; au moins 200 bulletins par candidat par bureau… Ca fait 20 millions de bulletins ! C’est là que la rotative se déchaîne.

Et ce n’est pas tout : pour pouvoir voter il faudra être inscrit sur les listes électorales, signer une charte de l’alternance et s’engager pour « partager les valeurs de la droite républicaine et du centre », et enfin payer 2 euros à chaque tour. Voilà qui va compenser les pertes de Bygmalion de l’ex-UMP.

Et le Centre ?

Primaires de la droite et du centre ? Qui candidate au centre ? Pas François Bayrou qui risque de candidater tout seul si Alain Juppé n’est pas gagnant. Alors il ne reste que Jean-Christophe Lagarde le président de l’UDI. Après tout, après qu’il ait créé toutes les alliances entre l’UDI et le LR aux départementales, pourquoi candidaterait-il contre ses copains ?

Christian Gallo – © Le Ficanas ® – Dessin Placide

A propos christiangallo

Rédacteur du Ficanas depuis 2005. © Le Ficanas est une marque déposée ®
Cet article, publié dans Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s