Habiller et inverser la Tour Montparnasse.

Inaugurée en 1973, la tour Montparnasse fut, avec ses 210 mètres, l’immeuble le plus haut de France pendant 38 ans. Le problème est que d’une part elle a mal vieillit et qu’elle n’est dans aucune des perspectives historiques de Paris.

Le cabinet d’architecture MAD propose de la transformer en miroir urbain. Recouvert de glaces, la tour reproduirait la ville qui l’entoure mais à l’envers. Grâce à cet effet d’optique convexe, la partie inférieure du bâtiment refléterait le ciel et la partie supérieure la ville. L’architecte Ma Yansong, responsable du projet explique « À l’époque ou elle a été construite la tour Montparnasse, comme la tour Eiffel, représentait la fierté et un exemple de réalisation de son époque. » En septembre 2017, un consortium de trois entreprises françaises a été choisi pour rénover la tour pour les jeux olympiques de 2024. Le coût de 300 millions d’euros serait entièrement financé par les propriétaires de la tour.

La proposition de MAD serait incontestablement un événement et de photographier la tour Eiffel à l’envers, qui se refléterait dedans la pointe en bas, aurait sans aucun doute un attrait touristique de premier plan. Les photos montages de MAD et la vidéo donnent réellement envie devoir Paris la tête en bas.

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

mad-architects-proposal-for-renovation-of-montparnasse-tower-paris-designboom-2mad-architects-proposal-for-renovation-of-montparnasse-tower-paris-designboom-1mad-architects-proposal-for-renovation-of-montparnasse-tower-paris-designboom-5

Publié dans Actualité | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Sortez couvert !

elle flingue

Image | Publié le par | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Demain : manif.

AIR INSOUMIS

Image | Publié le par | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Il détourne Jean-Michel Basquiat !

Une grande exposition des œuvres de Basquiat va avoir lieu à Londres au Barbican Centre à partir du 20 septembre. Cela n’a pas laissé insensible le fameux artiste anonyme du web et célèbre graffeur, Banksy. On a vu apparaître sur les réseaux sociaux britanniques deux peintures très humoristiques qui sont dans la tradition de l’artiste.

Screenshot-2017-9-19 Banksy ( banksy) • Photos et vidéos Instagram(1)

Tout d’abord une grande roue où les nacelles sont remplacées par la fameuse couronne de Basquiat. L’humour vient du fait que pour profiter des couronnes de Basquiat, il faut faire la queue à la caisse comme, probablement, pour visiter l’exposition du Barbican.

Screenshot-2017-9-19 Banksy ( banksy) • Photos et vidéos Instagram(2)

Screenshot-2017-9-19 Banksy ( banksy) • Photos et vidéos Instagram

Ensuite Banksy s’attaque à « Boy and Dog in a Johnnypump », une œuvre de 1982, mais l’art urbain devient dangereux et pour Banksy le garçon et le chien se font fouiller par la police. Là on va au delà de l’humour quand on a vu l’attentat du métro londonien de la semaine dernière. La peur de l’inconnu ou la différence auraient probablement inspiré Basquiat.

N’hésitez pas à visiter les œuvres de Banksy sur Instagram : https://www.instagram.com/banksy/?hl=fr et surtout son site : http://www.banksy.co.uk/

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Art | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Les députés en coworking. C’est quoi cette bête là ?

On apprend que les 300 députés de En marche sont réunis pendant deux jours en coworking afin de mieux se connaître. Ce n’est pas un séminaire, ce ne sont pas des journées parlementaires, ce n’est pas une université d’été, c’est du coworking ! Mais que veut bien pouvoir dire ce terme inventé en 2005 du côté de San Francisco ? En français on dit du cotravail, mais ça ne fait pas chic.

Le coworking c’est une organisation du travail du genre bureaux partagés, mais également un réseau de travailleurs encourageant l’échange et l’ouverture. C’est donc le cas pour les députés en question qui se partagent un lieu : l’Assemblée nationale (mais ça ce n’est pas nouveau). Quand au réseau de travailleurs c’est le cas, ils sont tous députés du même parti, donc en réseau. Donc, si on les replonge dans le coworking c’est que l’échange et l’ouverture ne fonctionnent pas bien…

Il faut aller plus loin. Il y a une autre définition « le fait de travailler de manière collaborative en couple », c’est à dire conjoints, parents-enfants, frères et sœurs… Oh lala ! Ca ne sent pas bon ce genre de situation, on se croirait à l’Assemblée nationale là où les élus finançaient grassement toutes leurs familles comme collaborateurs (ça vous dit quelque chose Fillon et Pénélope ?). C’est interdit maintenant. Donc les 300 députés de En marche sont là pour mieux se connaître mais pas pour des relations plus intimes.

EM ROBOTS

Il y a une autre définition : « une situation réelle (ou modélisée) dans laquelle on fait (ou ferait) travailler de manière coopérative plusieurs robots conjointement, situation qui impose des règles parfois complexes de gestion des mouvements et des tâches, afin que les robots n’interagissent pas négativement entre eux. » Comment nos 300 députés seraient-ils des robots ? La réunion aurait-elle pour but qu’ils n’interagissent pas négativement entre eux ? Va-t-on leur installer une micro puce sous la peau pour en faire des robots qui, à chaque demande du gouvernement, voteront obligatoirement oui sur leur pupitre de l’hémicycle ?

Inquiétudes…

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Mélenchon s’est taillé !

Le grand leader de la France insoumise est parti dans les dom-tom. On pensait le retrouver à Saint-Barth ou à Saint-Martin, histoire de damer le pion à Macron qui en est revenu. Ou alors, lui qui se positionne comme le grand mamamouchi à la tête de l’opposition nationale, on pensait qu’il allait, avec les membres de son parti, amener réconfort et aides aux îliens dont les territoires viennent d’être dévastés. Pas du tout : il était à la Réunion, qui par chance n’a pas subit d’ouragan, parce que c’est sur cette île qu’il a fait l’un des plus gros scores lors de l’élection présidentielle, plus même que la fameuse Marine. Alors, histoire d’avoir quelques belles images pour les chaînes info, il a préféré la gloire à la commisération. Faut quand même, quand on ne râle pas, donner l’impression de cette force innée et accessoirement populaire.

melenchon_une-637753

Mais il y a deux autres raisons. D’une part à Marseille, devenu son fief, où l’on fêtait les Jeux olympiques de 2024. Le 30 mars dernier il a passé 20 minutes sur France Bleu pour expliquer qu’il était contre l’organisation des Jeux olympiques de 2024 à Paris. Du coup il va devoir vitupérer obligatoirement contre l’organisation des épreuves de voiles et autres épreuves maritimes dans sa nouvelle ville.

Deuxième raison à Paris. Week-end dangereux car le Parti communiste organise la célèbre Fête de l’Humanité. Et là il valait mieux rester à la Réunion, surtout quand Pierre Laurent a critiqué la volonté hégémonique de Jean-Luc Mélenchon. En parlant de ce dernier il a même ajouté : « Personne ne peut prétendre détenir la vérité à lui tout seul ». Il a même affirmé qu’il existait dans le peuple français « une majorité pour le rassemblement des forces politiques de gauche ». D’ailleurs on a même vu passer Benoît Hamon, si, si…

Alors la voix du grand rouquin de 27 ans, député insoumis d’Amiens, Adrien Quatennens s’est élevée (par tweet comme Trump) pour dire que Pierre Laurent ne respecte pas la fête de l’Huma. Effectivement ce doit être dur d’écouter un homme politique du PCF âgé de 60 ans. Mais cela ne suffisait pas, le grand mamamouchi s’étant réfugié à La Réunion on a envoyé le bras droit télévisuel, Alexis Corbiere, qui a tweeté (décidément) « A #FetedelHuma, Pierre Laurent n’a pas un mot critique contre le PS mais tacle régulièrement @JLMelenchon sans mentionner le 23 #lourdingue ». Et oui il faut bien le vendre ce fameux 23 septembre où il va falloir faire croire que la totalité de la France qui n’a pas voté Macron, voulait voter Mélenchon et est devenue insoumise. C’est mépriser là ceux qui n’ont pas été voter… Mais peu importe.

En attendant les douceurs réunionnaises l’ont emporté sur les terres où les urnes ont du disparaître avec les ouragans et sur le pavé de la Courneuve envahi par des communistes.

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le Ficanas copié par les américains !

Lors d’une élection dans les Alpes-Maritimes et une invasion de faux clowns que dénonçait Nice-Matin, le Ficanas avait publié cette image :

faux clowns

Elle a fait des petits aux États-Unis…

tumblr_oup774A4gZ1rabd8uo1_1280

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Estrosi fonde son parti, lui aussi !

Depuis l’arrivée de En marche, on a vu la gauche disparaître et la droite partir en déliquescence. D’une part les constructivistes proches de Juppé et du centre et d’autre part Les républicains canal historique, la droite de la droite de la droite, dont Wauquiez veut la présidence accompagné de son copain Ciotti.

A tout cela il faut rajouter une pappardelle de mouvements (pour ne pas dire de partis) dont les présidents respectifs essayent d’apparaître dans le salmigondis de feu l’UMP : Valérie Pécresse avec Libres !, Daniel Fasquelle avec Sauvons la droite, Les nouveaux républicains de Philippe Juvin et Camille Bedin et enfin La droite forte de Guillaume Peltier qui va changer de nom pour préparer le retour de Nicolas Sarkozy (celui qui a annoncé qu’il quittait la politique). Tous annoncent qu’ils restent au sein de LR. On se croirait au PS avec ses fameux courants qui sont arrivés à couler le parti.

Tandis que l’on voit Eric Ciotti éructant tous les jours à la télé, les niçois avaient fini par croire que Christian Estrosi se contentait de pouponner et avait rendu les armes. Personne n’avait prêté attention à sa réunion de maires plus ou moins connus qu’il avait provoquée. Dans une interview accordée au Figaro (et pas Nice-Matin ?) Il explique qu’il lance un mouvement d’élus locaux qui se situent « entre Les républicains et une droite macroniste ». Ce n’est donc pas un mouvement mais bien un parti. Pourtant, il ajoute « Il y a un comité de membres fondateurs d’une cinquantaine d’élus qui illustre la France dans sa diversité. Certains maires restent attachés aux Républicains, d’autres à La République en marche, d’autres encore sont liés aux “constructifs” ». Ah ! Il y en a donc qui ont le cul entre deux chaises. Pourtant Estrosi affirme : « Aujourd’hui, il y a un vide énorme entre Les Républicains qui se sont profondément radicalisés et une droite macroniste. » et il ajoute : « Je suis toujours membre des Républicains. Mais je n’y trouve plus ce qui a constitué le fondement de mon engagement politique, le gaullisme. »

image-image-nic12q13_cher_medecinsalles

Sur les marches de l’Assemblée nationale en 1988 : Jacques Médecin au milieu de Charles Ehrmann, député réélu, Christian Estrosi, Martine Gasquet-Daugreilh (dont Jacques Médecin était le suppléant), Rudy Salles, élus députés pour la première fois. Photo DR

Ah le maître-mot est lâché : gaullisme. Mais ils sont tous gaullistes, surtout parce que de Gaulle est mort il y a 48 ans et qu’il ne peut plus répliquer. Il faut dire qu’il avait dit en conférence de presse : « Ce qui est à redouter, à mon sens, après l’événement dont je parle (sa disparition), ce n’est pas le vide politique, c’est plutôt le trop plein !.. » Ca y est, c’est fait !

En réalité si Christian Estrosi se réfère au gaullisme, il devrait se référer au médecinisme. En effet il lui doit sa carrière politique et ne doit pas oublier que Médecin avait quitté le RPR et fondé son propre parti à Nice, comme le fera plus tard Jacques Peyrat avec son Entente républicaine.

Il paraît que l’histoire ne se répète pas, mais elle balbutie bizarrement pourtant.

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , , , , , | 2 commentaires

Mais qui sont les fainéants de Monsieur Macron ?

Ceux qui s’opposent au programme du président de la République sont « les fainéants, les cyniques et les extrêmes ». Les cyniques et les extrêmes on les connaît, les fainéants pas encore. Bêtement de nombreux français ont pris cela pour eux et ont commencé à culpabiliser en faisant une sieste. Que nenni, ce n’est pas nous : les missi dominici présidentiels ont alors envahi les plateaux de télévision pour nous expliquer qui étaient les fainéants. Il s’agit de ceux qui ont gouverné avant Emmanuel Macron, à savoir les présidents, les premiers ministres, les ministres, les conseillers de l’Elysée ou des ministres eux-mêmes. Précipitons-nous sur la liste et l’on découvre qu’il y a dessus un nom qui revient en tant que conseiller du président et puis ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, un certain Emmanuel Macron. Serait-ce le même ? Le président précise alors que les fainéants sont « ceux qui s’opposent aux réformes ». Stupeur ! C’était son cas alors ? Serait-il masochiste au point de se fustiger lui-même ?

diminution-temps-travail

On savait que les fainéants c’étaient les syndicalistes qui parlent au lieu de travailler, les chômeurs qui attendent des subsides sans rien faire, les employés qui ne travaillent que 35 heures alors qu’ils devraient en faire 39, voire plus et les travailleurs à temps partiel qui pourraient franchement travailler à plein temps. La méthode consistant à soulever l’indignation d’une partie de la population en accusant l’autre de tous les maux, n’est pas nouvelle. C’est là le pain béni du Front national, des Insoumis, des Les républicains et cela aurait pu être celui du Parti socialiste s’il existait encore. Que la méthode est efficace ! Regardez les migrants responsables de tous les maux de la France : 66 millions d’habitants qui résistent face au déferlement dixit la Le Pen et accessoirement Ciotti et Wauquiez.

Et bien maintenant avec le macronisme il faut voir beaucoup plus large et lutter contre ces hordes de fainéants qui envahissent la société française, celle du « vieux monde ». Sortez votre Kärcher monsieur le président (comme l’avait fait l’autre) et balayez-nous tout cela. Quelque soit votre état de santé, votre situation économique et sociale, vous devez, tous, d’obéir à la société libérale avancée, car le président a été élu pour cela.

Christian Gallo- © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Ciotti a changé le sens de rotation de la Terre !

A deux reprises, le fameux géographe Eric Ciotti, accessoirement député français, a, à la télévision, expliqué que l’ouragan Irma était passé aux Etats-Unis avant de toucher les Antilles, notamment les îles françaises de Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Au Grand jury de RTL il déclare : « Les météorologues avaient tous alerté sur la violence du phénomène. Le cyclone était déjà passé aux États-Unis, donc on connaissait l’ampleur de la catastrophe ».

Ciotti la Terre

L’ouragan étant allé d’Est en Ouest, c’est donc que la terre tourne à l’envers depuis quatre jours. Depuis, vous ne l’avez peut-être pas remarqué, mais le soleil se lève à l’Ouest et se couche à l’Est. En réalité l’ouragan est venu du Cap-Vert, a traversé l’Atlantique pour atteindre les Caraïbes et se diriger ensuite vers la Floride. Un journaliste le lui fait remarquer, alors Eric Ciotti réplique : « Ce qu’on sait, c’est qu’il y a cette violence, extrêmement forte, qui était annoncée ». C’est donc là le seul argument qu’a trouvé le député pour critiquer la défaillance de l’État de Macron : changer le sens de rotation de la Terre…

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire