L’exposition BIC

Le Centquatre-Paris prolonge son exposition La Collection BIC jusqu’au 27 mai. Ce fameux stylo a produit des œuvres d’art originales.

Dans les années qui ont suivi son lancement en 1950, le stylo BIC® Cristal® a été très rapidement choisi et utilisé par des artistes établis et exigeants. Ils en appréciaient la qualité, la précision, la facilité avec laquelle ils pouvaient se le procurer et aussi sa capacité à exécuter rapidement des esquisses griffonnées ou des œuvres majeures. En 1998, une exposition est organisée au Val d’Aoste en hommage au baron Bich, natif de cette région, et à cette occasion des artistes créent des œuvres inédites liées aux produits de la marque. C’est le premier pas qui insuffle le désir d’une collection à la société BIC sur l’initiative de Bruno Bich. Nous sommes heureux aujourd’hui de la partager avec vous au CENTQUATRE-PARIS. À travers plus de 80 artistes internationaux et de 150 œuvres, le simple objet usuel (stylo, rasoir, briquet) devient medium de création. Les artistes transforment, transposent, transfigurent. L’exposition se veut leur laboratoire. À travers une déambulation dans des univers pluriels et insoupçonnés, cette collection se révèle éclectique et foisonnante. L’artiste détourne l’objet de sa fonction première, le réinvente et nous incite à décloisonner les frontières du dessin et de la peinture, de l’écriture et de l’image, du design et de l’art.

Pour Bruno Bich, Président-Directeur Général du Groupe BIC : « Cette collection permet de mesurer à quel point les produits BIC® peuvent séduire des artistes du monde entier, tant comme outil de création que comme source d’inspiration. Nous nous réjouissons de pouvoir partager ces œuvres pour la première fois avec le public. »

cr,820,475-fbc663

THE KID, Timmy , 2014 – 70 x 49 ;
stylo BIC ® noir sur papier. © Charly Gosp. Courtesy : l’artiste et Collection BIC

cr,820,475-53502d

LAIB BITTON Charles, Malcomportement dans la Prairie, 2012 – 152 x 55,5 cm ;
stylo bille sur papier. © Charly Gosp. Courtesy : l’artiste et Collection BIC

cr,820,475-246473

BERRADA Hicham, Chromatographie #3, 2017 – 90×200 cm ;
tirage sur papier coton. © Hicham Berrada. Courtesy : l’artiste et Collection BIC

cr,820,475-d63cd7.jpg

CLOSKY Claude, Avant/Après (4 couleurs), 2004 – 29,5 x 39,5 cm ;
stylo à bille BIC ® sur papier. © Charly Gosp. Courtesy : l’artiste et Collection BIC

cr,820,475-ab1d9c

IL LEE, MBL 1302, 2013 – 84,5 x 63,5 cm ;
stylo bille sur papier. © Charly Gosp. Courtesy of artist and Art Projects International New York et Collection BIC

On peur acquérir pour un prix très modiques des stylos, des cartes postales, des magnets… Pour cela allez sur le site : https://bicartshop.com

Pour visiter l’exposition : Le CENTQUATRE-PARIS – 5 rue Curial – 75019 Paris – Tous les après-midi sauf le lundi de 14h à 18h30.

Publié dans Actualité, Art | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Les pitoyables amalgames des élus FN dans la région.

Les élus Font national de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ont brillé par leurs niaiseries samedi soir. Ils n’ont pas hésité à faire un parallèle entre la chanson Mercy qui représentait la France à l’Eurovision et l’attentat qui avait lieu à Paris.

La Chanson du duo Madame-Monsieur évoque l’histoire vraie d’une petite fille née sur un bateau de migrants au cœur de la Méditerranée. Vite, trois élus PACA se sont précipités en diffusant des tweets, à la Trump, pour faire un amalgame entre la chanson et l’assassinat parisien.

DbPQcDuX4AE4N8u

Mercy : elle fait peur au FN

Le premier fut Frédéric Boccaletti, président du groupe FN au Conseil Régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur : 

Attaque au couteau à #Paris au cri de Allahu Akbar. Au moins un mort et 8 blessés. Pendant qu’on culpabilise les Français avec une chanson à l’#Eurovision, sous les applaudissements des chantres du vivre-ensemble, l’horreur islamique frappe de nouveau.

22:18 – 12 mai 2018 · Ollioules, France

Enchaîne Stéphane Ravier, sénateur FN des Bouches-du-Rhône :

Pendant que la France est représentée à l’#Eurovision par la chanson #Mercy, encourageant l’immigration massive, un islamiste tue une personne et en blesse plusieurs à Paris. Ils sont prêts à sacrifier les peuples pour soulager leur bonne conscience de bobo ! #NonMercy . 

22:38 – 12 mai 2018.

Il manquait David Rachline, le maire de Fréjus quelques minutes plus tard. Il est, ne l’oublions pas, le directeur de campagne de Marine Le Pen pour l’élection présidentielle et il a pris, depuis, la tête du pôle communication du FN :

Il y a d’un côté les membres du showbiz dégoulinants de bons sentiments, qui profitent de chaque occasion pour diffuser leur propagande, et de l’autre la France et les Français qui subissent les conséquences dramatiques de leur utopie multiculturaliste… #Mercy #NonMercy #Opéra 

22:47 – 12 mai 2018.

N’est-il pas triste de voir des hommes politiques aux responsabilités faire de tels amalgames ? N’auraient-ils pas d’autres arguments pour défendre leurs idées ? Ne leur resteraient-ils que la propagande pour gouverner ?

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Courrier anonyme de la Roya

« Monsieur le Préfet,

Bon citoyen, je me conforme à la loi. Résidant dans la vallée de la Roya, je suis témoin des irrégularités de certains de mes concitoyens. C’est le cas en particulier de madame Gisèle Ray qui habite rue de la place Rousse à Breil.

Tous les matins, elle se rend à la boulangerie de la rue Pasteur et achète sa baguette et parfois un pain au chocolat. Je sais qu’elle est diabétique par son médecin qui me l’a confié sous le sceau du secret. Je l’ai même vue à la pharmacie acheter des édulcorants pour ne pas consommer de sucre. Donc, puisqu’elle est veuve, pour qui est le pain au chocolat qu’elle n’a pas droit de consommer elle-même ?

Je l’ai suivie. Elle se dirige alors, en fin de journée, vers la route de Vintimille, s’approche d’un sous bois et donne le fameux pain au chocolat à un migrant. Je sais que cela est répréhensible et il est de mon devoir de bon Français de dénoncer de tels agissements. Je vous remercie par avance d’en informer le procureur de la République et les gendarmes. 

4eb85070c6316514ebe818eb65008b1bbd7ed7df

Si on nourrit les migrants notre beau pays va être rapidement envahi car comme l’a dit Michel Sardou « ils veulent c’est bien étouffer l’Europe, la foutre dans la merde ». 

Il me coûte de rester anonyme dans ce courrier, mais madame Ray a un fils qui réside à Nice et qui est, parait-il, un repris de justice. La dernière fois qu’il est venu à Breil il a même failli écraser une poule avec sa moto. Vous imaginez mon inquiétude ?

Je pense, Monsieur le Préfet, faire là mon devoir de bon Français comme me l’avait enseigné mon père, ancien collaborateur de Darquier de Pellepoix (j’ai conservé ses médailles).

Je vous prie de croire, Monsieur le Préfet, à l’expression de ma haute considération et je compte sur l’efficacité de vos services pour sanctionner ces mauvais Français.

Anonyme. »

Faux courrier récupéré par Christian Gallo © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , , | 2 commentaires

La presse papier risque de disparaître.

Mark Thompson, le PDG du célèbre New-York Times, vient d’annoncer qu’aux Etats-Unis la presse papier pourrait disparaître d’ici 10 ans. Elle va être totalement supplantée par le web et son journal s’y est préparé. 

Financièrement la version papier d’un journal n’est plus rentable à moyen terme alors que les croissances sont possibles dans le numérique. Le New York Times vient d’annoncer le chiffre de 2,64 millions d’abonnés numériques, une hausse de 41,8 % en une année. C’est important car les abonnés représentent 60% du chiffre d’affaire du journal contre seulement 33 % pour la publicité. 

cover-r4x3w1000-59103be0bc201-sans-titre

Un autre élément sensible est la rapidité de l’information, beaucoup plus efficace sur internet que dans l’attente d’une édition papier. Aujourd’hui le lecteur exige d’être informé rapidement, d’où le succès des chaînes de télévision info. Les tablettes, les nouveaux formats des téléphones mobiles autorisent une lecture permanente où que l’on soit.

Abonné à deux quotidiens sur le web, il ne me vient même pas à l’idée d’aller acheter une version papier. Certains diront que rien ne vaut le papier, mais sont-ce les mêmes qui ont décrié la photographie numérique ou les vinyles ? Possible ; on s’attache facilement à des habitudes et des traditions, comme en politique d’ailleurs. Le fameux « c’était mieux avant » deviendrait-il obsolète ?

Le Ficanas date de 1887 ; il n’existait qu’en papier, bien sur. Sa version actuelle date, elle, de 2005. Les quatre premiers numéros ont été publiés simultanément en version papier et sur internet. Journal gratuit, non sponsorisé, ni publicitaire, il était loin d’être rentable. D’autant plus que, très rapidement, le nombre de lecteur s’est accru sur internet. Du coup le support n’était pas rentable, mais ne perdait pas d’argent mis à part le temps qui lui était consacré. Le meilleur exemple en France c’est Mediapart : disponible uniquement par abonnement ; 11 euros par mois et deux mois gratuits sur un abonnement annuel, il obtient son indépendance et sa rentabilité sans publicité.

La France utilise 4 millions de tonnes de papier par an ; 25 % sont destinés à la presse. Le numérique empêche la déforestation. Les coûts du papier ne cessent d’augmenter et les seuils de rentabilité de baisser. Aujourd’hui des titres comme Le Monde, L’Equipe, Les Echos gagnent des lecteurs par leur version numérique. Chaque année nous utilisons une foret pour fabriquer du papier qui aurait la taille de la Belgique. Dans les zones tropicales ce sont 18 millions d’hectares de forêts qui disparaissent. Le numérique est-il la solution ? Peut-être…

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La métropole estrosienne recrute à droite.

Rue Saint-Dominique, à Paris, il y a des luxueux bureaux qui servaient du temps ou Christian Estrosi était député, car ils sont tout près de l’Assemblée nationale. Ils sont financés par la métropole Nice-Côte d’Azur. Ayant récupéré des sous avec sa nouvelle taxe foncière, le président Estrosi a décidé de recruter.

frank-louvrier-ancien-conseiller-en-communication-de-nicolas-sarkozy-le-15-octobre-2012-a-paris_5334797

afp.com/Miguel Medina

La recrue se nomme Franck Louvrier. Ce cinquantenaire (il est né en mai 68) est le président de Publicis Events, le vice-président de Publicis Consultants, le vice-président de la région des Pays de la Loire et conseiller municipal à la Baule-Escoublac sur la côte Atlantique. Que des liens évidents avec la Côte d’Azur et la région niçoise. 

Mais il est connu pour d’autres raisons : ce nantais fut le chef de cabinet de Nicolas Sarkozy à la mairie de Neuilly puis son conseiller pour la presse au ministère de l’intérieur et ensuite à celui de l’économie. Il va alors développer la communication sur internet en envoyant plus de deux millions de courriels pour l’UMP. En 2015 il est placé en garde à vue dans l’affaire Bygmalion, mais rapidement relâché. Il se présente aux élections législatives en Loire-Atlantique mais se fait battre par la candidate de Macron. Mais fidèle à la droite il va déclarer pendant la campagne qu’il était plus en mesure de travailler avec Emmanuel Macron que sa concurrente. Sentait-il le vent tourner ? En tout cas c’est semble-t-il ce que ressent Christian Estrosi qui n’hésite pas à investir au niveau de la communication de sa dispendieuse métropole. 

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

5.500 euros pour la gueule à Macron.

Mediapart a rendu publique les factures payées pour la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron. Ce fut la campagne la plus onéreuse car il y a eu deux tours, mais les comptes de campagne sont acceptés. Par contre dans l’émission Quotidien de RMC on annonce le coût des retouches de l’affiche crée en urgence entre les deux tours.

Entre le premier et le deuxième tour les slogans changent, le candidat esquisse un sourire et nous sommes en gros plan sur son visage. En ce qui concerne son opposante, Marine Le Pen, le slogan change également, le gros plan disparaît mais, elle, elle ne sourit plus.

affiches-campagnes-macron-premier-et-second-tour_5869083

affiches-campagnes-le-pen-premier-et-second-tour_5869085

L’affiche du deuxième tour d’Emmanuel Macron a été retouchée : on apprend qu’il a fallu revoir la « plantation cheveux et camouflage golfes dégarnis », « lisser la peau », « changer couleur sourcil trop blond en teinte châtain » et enfin « recoller l’oreille gauche ». Merci Photoshop !

Est-ce scandaleux ? Pas vraiment car c’est une technique habituelle dans la presse quand on veut valoriser un personnage et c’est encore plus le cas dans une affiche électorale. Qui a oublié celle de Jacques Chirac où on avait raboté son menton ? De même quand vous regardez la télévision les présentateurs sont enduits de cold cream, à l’origine une barrière anti-froid pour la peau, mais dont le but est d’avoir un visage très lisse devant les caméras. Tous les candidats à la présidentielle ont été maquillés avant d’arriver sur les plateaux de télévision également. 

Le problème de cette affiche n’est pas là. En effet il a fallu la réaliser en urgence le lendemain du premier tour. Les retouches sont délicates et ont demandé du travail, mais elles ont été facturées 5.500 euros. C’est cher, même pour un futur président de la République. Maintenant s’il prend l’envie au président d’effectuer un deuxième mandat, pourvu qu’il ne conserve pas la même affiche ! Sinon on va arriver au « Portrait de Dorian Gray » d’Oscar Wilde, un homme d’une extrême beauté qui avait fait un vœu : garder pour toujours sa beauté tandis que son portrait subit le fardeau de ses pêchés.

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

A Nice, vous allez quand même payer votre taxe d’habitation.

En France dès que l’on réforme on crée des mécontents. C’est le cas des maires qui ne se gênent pas pour râler avec la décision du président de la République de supprimer la taxe d’habitation. Elle va l’être pour 80% des mélanges d’ici 2020 et peut-être pour 100% d’ici la fin de la mandature. Pour les maires il s’agit d’une « arnaque », voire d’une « escroquerie » !

Le parti En marche étant trop récent pour avoir des élus dans les mairies, les métropoles et les communautés d’agglomération, tous crient haro sur le baudet puisqu’on leur retire la substantifique moelle. Pourtant Emmanuel Macron a affirmé que l’Etat remboursera à l’euro près le manque à gagner pour les communes et Gérard Darmanin a confirmé que ce remboursement tiendra compte de l’évolution démographique ; tout est donc à gagner…

ob_6c91ff_unnamed-14-jpg

La taxe d’habitation a rapporté en 2016 22 milliards d’euros, ce qui donne beaucoup d’indépendances aux maires. Chaque fois que l’Etat diminue ses dotations, les maires augmentent la taxe d’habitation. En outre les élus de ces communes ne croient pas à ce remboursement de l’Etat ou du moins affirment qu’il ne se pérennisera pas. Le problème des maires est qu’ils vont être obligés de faire de vraies économies budgétaires. Ils ont tellement pris l’habitude de dépenser à tout va l’argent des contribuables que d’envisager des restrictions leur fait peur.

Du coup ils proposent à l’Etat de leur permettre de percevoir la taxe foncière sur les propriétés bâties qui s’élèvent à 14 milliards d’euros. En fait cela repousse le problème sur les départements qui en bénéficient et qui vont devoir à leur tour la demander à l’Etat. Faute de quoi, les maires vont donc augmenter les taxes. On envisage une taxe sur les inondations, une autre sur les abris de jardin, d’augmenter les amendes de stationnement et surtout la surtaxe sur les résidences secondaires. Paris et Nice donnent l’exemple avec une augmentation de 2à à 60%; peut-être une opération touristique ?

Le méchant Emmanuel Macron supprime la taxe d’habitation, alors le gentil Christian Estrosi augmente le taxe foncière de la métropole Nice-Côte d’Azur qui sera de 6,4% sur le foncier bâti. Et en plus la grande majorité des maires des 49 communes soutiennent hardiment cette initiative. Conclusion : si vous habitez la métropole niçoise soyez locataire mais surtout pas propriétaire ; vous n’aurez pas de taxe d’habitation à payer. Mais votre propriétaire risque d’augmenter votre loyer pour payer la sienne…

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , , , | 1 commentaire

De Fontenay – Philippot ou du grand-guignol en politique.

Florian Philippot, le leader du parti Les patriotes, a voulu se tirer une balle dans le pied pour couler son mouvement. Lundi, conférence de presse avec Geneviève de Fontenay qui subitement se met à chanter L’internationale ! La tête de Philippot à ce moment là est un grand moment de télévision. Bêtement les téléspectateurs se sont demandés ce que La Fontenay faisait là : c’était pour mobiliser les Français afin qu’ils aillent manifester avec Les patriotes le 1er mai prochain. Mais s’agissait-il bien de la même ex directrice des miss France qui avait fait la campagne d’Arlette Laguiller, soutenu Ségolène Royal, puis Emmanuel Macron ? 

La Fontenay s’empresse alors de parcourir radios et télévisions pour annoncer sa campagne anti-Macron (elle le déteste maintenant) du 1er mai prochain. Mais dès mardi matin, interviewée sur les plateaux de RMC, elle précise : « Extrême droite, c’est une injure pour moi » et « le nom de Le Pen, c’est un  rejet » . Elle a expliqué ne pas comprendre qu’on l’accuse d’antisémitisme sachant que « mon mari (Louis Poirot, de Fontenay est un pseudonyme)  cachait des juifs pendant la guerre » et que « Philippot, le Front national, il n’y est plus ! »  

Quelques heures après elle envoie un communiqué à l’AFP : « J’ai dit (à Florian Philippot): « on est obligés de ne plus faire de photos  et que je ne sois plus avec toi » (…) Comment a-t-on pu dire sur les réseaux  sociaux que je vais de l’extrême gauche à l’extrême droite ? J’ai été choquée de telles réactions, j’en ai pris plein la tête. »

florian-philippot-deja-lache-par-genevieve-de-fontenay-il-flingue-quotidien-video

Mais ce même soir elle devait aller chez Morandini avec Philippot. Ce dernier va se retrouver tout seul. Il va alors expliquer que Geneviève de Fontenay a été victime de commentaires extrêmement désobligeants sur les réseaux sociaux. « Elle veut souffler après ces commentaires désobligeants. » 

Est-ce le dernier souffle de l’ex directrice des miss France ? Mais non, quand on a été et que l’on n’est plus on veut continuer à paraître à n’importe quel prix. « La vieillesse est un naufrage » disait le général de Gaulle. Il devrait le savoir Florian Philippot lui qui se dit gaulliste ! Il avait cru trouver une égérie en la personne de la de Fontenay pour éviter la désertification de son parti. C’est réussi !

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Max Papeschi et la vidéo iconoclaste !

Max Papeschi est un auteur, réalisateur et artiste graphique engagé italien. Il est iconoclaste et après avoir travaillé en tant qu’acteur, de réalisateur audiovisuel, de directeur cinématographique, d’auteur de théâtre, il fait de photoshop son outil de création. D’un naturel optimiste, il se trouvent quelques cibles : tous les totalitarismes et en particulier le dirigeant de Corée du Nord. 

04-nazisexymouse

4-three-men-and-a-war

13

Maintenant il emprunte la vidéo qui met ses créations en mouvement. En voici deux : l’une sur l’air de l’hymne national italien « Fratelli d’Italia » intitulée «Greetings from Italy» et l’autre réalisée avec Gérald Casale et Maurizio Temporin «It’s all DEVO».

 

Vite, vite sur son site : http://www.maxpapeschi.com

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Art | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Le selfie est-il un danger pour son auteur ?

Danny Bowman est un adolescent britannique qui a tenté de se suicider car il avait raté le selfie parfait. In extremis il été sauvé par sa mère. Il passait dix heures par jour pour prendre 200 selfies, avait perdu 15 kg, quitté l’école et s’est enfermé pendant six mois dans sa maison pour obtenir l’image parfaite de lui-même. Depuis il suit une thérapie pour traiter sa dépendance à son téléphone et son traitement consiste à le lui retirer pendant des intervalles : 10 minutes, puis 30, puis une heure. Il a déclaré au Sunday mirror « C’était atroce au début, mais je savais que je devais le faire si je voulais continuer à vivre ».

Un exemple extrême ? Peut-être pas. La Côte d’Azur, zone touristique privilégiée, abrite des gens qui passent leurs journées à se prendre en photo devant les sites, les monuments… Nombreux sont ceux qui brandissent une perche où l’objectif du téléphone autorise alors une vue panoramique du personnage au milieu du décor. L’objectif est alors de diffuser l’image sur les réseaux sociaux pour monter aux autres que l’on était là et surtout qu’on avait les moyens d’y être. C’est une attitude qui devient souvent compulsive et qui est en fait le témoignage d’un problème de santé mentale. Le narcissisme se retrouve exacerbé avec les moyens techniques contemporains. 

selfies

Nombreux sont les scientifiques qui associent maintenant la prise de selfies à la toxicomanie, la drogue et même le suicide lié au manque de satisfaction. La photo qui illustre cet article témoigne de l’extrémité à laquelle peuvent arriver les malades. Pour des médecins, la prise de selfies en permanence témoigne d’un manque de confiance de l’individu ; ce dernier qui n’a pas une estime de soi très élevée, qui est en général fragile, se met en scène dans un décor ou une situation exceptionnelle pour s’offrir une réputation exceptionnelle qu’il va diffuser sur le web. Plus il sera vu, plus il sera considéré ! Le manque d’amis réels sera alors compensé par les amis virtuels qui vous prouvent que vous êtes vivant.

L’identité devient alors uniquement visuelle et ne demande pas un effort de connaissances ou de culture. En augmentant son estime personnelle au travers de l’image, l’individu se valorise ou tout au moins il le croit au départ.

Mais les désillusions sont cruelles : les commentaires des autres sur Facebook, Instagram, Twitter ou Snapchat peuvent être cinglants et même outrageants. Le créateur n’est plus que la créature et il doit pouvoir absorber ces dénigrements qui provoquent une frustration. Certains se réveillent même à plusieurs reprises en pleine nuit pour voir si le nombre de like a augmenté sur leur image. 

C’est la télévision qui est à la base de ce phénomène en diffusant des images d’inconnus pour les valoriser : c’est le cas des télé-réalités. Très vite les politiques ont utilisé la même méthode, puis les chefs d’entreprises. Vendre son image c’est vendre son nom, sa marque. Tout le monde estime alors avoir les mêmes pouvoirs et les selfies sont une forme d’auto-promotion que l’on croit maîtrisée, mais qui très souvent glisse vers le narcissisme, puis vers l’insatisfaction de soi-même.

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire