« Tout pour la France »

  • C’est quoi ce « Tout pour la France » ?
  • C’est l’histoire d’un mec qui a écrit un livre avec ses petites mains.
  • C’est bien ça ; et ça raconte quoi ?
  • On ne sait pas mais dans le bouquin, il déclare être candidat pour devenir président de la République.
  • Un de plus ! Il a des chances ?
  • Il paraît. Il a déjà été président de la République, mais il n’était pas bon et les Français n’ont plus voulu de lui.
  • Quand on n’aime pas, on n’aime pas…
  • Il en était conscient de s’être planté grave, alors il a annoncé qu’il quittait la politique et il y avait des gens qui pleuraient.
  • C’est beau. Ça c’est honnête. Mais alors vous avez dit qu’il candidate à nouveau ?
  • Oui, il a dit « J’ai décidé d’être candidat à la présidentielle de 2017. La France exige qu’on lui donne tout ».
  • CpLzDdCWcAAHZew
  • Il va tout donner à la France ou bien les Français doivent tout lui donner ?
  • Hé voilà : c’est le problème est-ce « Tout pour la France » ou « Tout pour lui » ?
  • Et on lui en a déjà donné beaucoup la dernière fois ?
  • Ou la la, ça a couté cher !

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Enregistrer

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , | Laisser un commentaire

Voici le candidat qui va gagner les élections présidentielles.

Il existe un site sur la toile, Présidentielle 2017, qui collectionne les sondages régulièrement et laisse apparaître les 98 français qui souhaitent se présenter à l’élection présidentielle. Aurons-nous 98 piles de candidatures lorsque nous irons au bureau de vote ? Sûrement pas. Car pour être éligible il faut un nombre de signatures indispensables, et pour les membres de Les républicains, du Parti socialiste ou des Verts, passer des primaires, histoire d’éliminer les copains.

Au travers du site, on peut voter ce qui donne une tendance régulière. On pourrait s’attendre à voir Le Pen, Juppé, Hollande, Montebourg arriver en tête et de loin : ce n’est pas le cas. En réalité avec 16,5 % des voix c’est François Asselineau qui bat tout le monde et de loin. Il doit avoir de nombreux amis qui votent pour lui et l’auteur de la présente avoue de n’en n’avoir jamais entendu parler.

françois-asselineau-président-de-lUPR

Alors vite sur son site de l’UPR (Union populaire républicaine) et là on découvre une carrière de haut fonctionnaire d’une certaine valeur surtout au niveau de l’international. Il deviendra ensuite un collaborateur de Charles Pasqua au Conseil général des Hauts-de-Seine et sera viré par Nicolas Sarkozy.

Il fonde l’UPR dont l’objectif « est la clé pour redonner du sens à notre démocratie et à la République, pour relancer l’économie, protéger nos acquis sociaux, dégager la France de l’Empire qui l’asservit et nous opposer aux dérives guerrières du choc des civilisations. L’UPR invite en conséquence tous les Français de bonne volonté à se rassembler, en mettant provisoirement de côté le clivage droite/centre/gauche, le temps de récupérer, tous ensemble, la plénitude de notre souveraineté et de notre démocratie. »

Hum, ça sent son Dupont-Aignan tout cela. Le Ficanas est heureux de vous faire découvrir un candidat que vous ne connaissiez pas. Mais allez sur le site Présidentielle 2017, il va vous surprendre.

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Enregistrer

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , | 1 commentaire

Mais oui ! C’est un scandale !

1901-costumes-bains-w

1908-femina-bains-mer-a-w

affiche-1900-st-malo

concoursessorage

cpa-1900

gty_bikini_bathing_suit_kb_130619_blog-1

 

Et c’est en France !

Publié dans Actualité | Tagué , | 4 commentaires

Vous avez dit burkini ? Mais nous sommes dans le pays du monokini !

C’est un couturier français, Louis Réard, qui provoque le plus grand scandale vestimentaire de tous les temps en inventant, en 1946, le bikini. Le maillot deux pièces va faire hurler les puritains de la planète et l’Eglise. L’Italie et l’Espagne en interdisent le port immédiatement. En France il le sera également sur la côte atlantique alors qu’il sera toléré sur la côte méditerranéenne…

À Hollywood il sera interdit d’écran jusqu’en 1965, et les candidates au titre de Miss Monde, qui le portaient pourtant, durent se rhabiller avec un maillot une pièce. L’Observatore Romano, organe de presse officiel du Vatican, annonça même que les chevaliers de l’Apocalypse apparaîtraient probablement en bikini.

Mais c’est en 1964, à Nice, que le tapage s’amplifie lorsque se montre, sur la plage, le premier monokini. Deux bretelles, qui se croisent entre les seins libérés, retiennent la culotte du maillot. La presse se précipite sur les galets pour traquer la moindre baigneuse qui ose porter ce maillot de scandale.

Petit à petit, les belles naïades abandonneront les bretelles et se contenteront de porter le bas de leur bikini. Malgré tout son port reste légalement interdit. Pourtant, le monokini va permettre au cinéma de faire fortune, puisqu’il sera le sujet principal du Gendarme de Saint-Tropez.

Christian Gallo – © Le Ficanas ® – Extrait des  » Dessous de la Côte »

1964_rudigernreich

Photo Rudigernreich 1964

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , , | 2 commentaires

Pourquoi pas de feu d’artifice à Nice pour le 15 août ?

Il est vrai que d’organiser un feu d’artifice le 15 août pour l’Assomption ne doit pas être l’apanage d’une mairie laïque. Néanmoins la tradition est là depuis fort longtemps et cela procurait une distraction aux Niçois et aux touristes.

Mais cette année, après le drame du 14 juillet qui nous a tous profondément atteint, et nous nous rendons compte laisse des traces au point d’avoir du mal à aller sur la promenade des Anglais, ce feu était celui de la sagesse, de la réconciliation, de l’hommage à nos disparus.

Beaucoup de feux sont maintenus : c’est le cas du festival d’art pyrotechnique de Cannes, du festival pyromélodique d’Antibes. C’est aussi le cas des villes suivantes : Théoule, Villeneuve-Loubet, Antibes, Cagnes, Mandelieu… Seuls deux sites ont renoncé : Monaco et son concours international au titre du deuil national, et Nice.

FEU D'ARTIFICE 14/7/12

On sait très bien que le camion de Mohamed Lahouaiej Bouhlel est responsable des 85 morts et 300 blessés mais les organisateurs, la commune, également en n’installant pas des moyens de protection sur la chaussé et le trottoir en plein état d’urgence. Les touristes fuient les hôtels de la capitale de la Côte d’Azur et les habitants redoutent un éventuel attentat.

Ce 15 août était l’occasion idéale pour tous de voir que la ville est en état d’assurer la sécurité pour une manifestation publique. Mais, et c’est là que tout devient inquiétant, elle n’est pas en mesure d’assurer cette sécurité. Poser les mêmes plots en béton qui furent posés pour l’Euro 2016, n’est visiblement plus possible. Et là il y a de quoi s’inquiéter pour l’avenir de la ville.

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Attention ! L’élection présidentielle aura lieu en novembre, pas en mars !

Les vraies élections présidentielles vont se dérouler en novembre et pas en mars. On peut aisément parier que Marine Le Pen sera présente au deuxième tour, mais ne sera pas élue ; les Français ne sont pas assez fascisants pour cela, pas encore. François Hollande part de si bas qu’il n’atteindra pas le deuxième tour ; maintenant il peut ne pas être candidat des primaires du PS et du PRG. Il laisserait alors la place à un autre pour attendre son retour cinq ans plus tard. Son remplaçant aurait autant de difficultés que lui.

Donc la droite aurait toutes ses chances. Ce serait donc les primaires de la droite qui deviendraient la véritable élection présidentielle. Le paysage politique risque d’être le suivant : le FN fait face à son plafond de verre, le centre sera peu présent sauf si Bayrou candidate, le Front de gauche peut engranger beaucoup de voix avec Mélenchon, en particulier des voix du PS, les écolos paradent… Tout le monde est là ?

Pas tout à fait il reste la droite qui va jouer son candidat le 27 novembre prochain. Mais du haut de sa sagesse, le parti Les républicains et son président ont mis en place un scrutin à deux tours, copie conforme de celui qui gère la politique française et qui ouvre la porte à tous les conciliabules et magouilles entre les deux tours.

LR 2017

Mais le LR a aussi prévu d’éliminer les candidats qui dérangent. Dès l’inscription le 9 septembre on va découvrir foultitude de candidats qui ne peuvent pas participer au scrutin : Nadine Morano et Nathalie Kosciusko Morizet le démontrent chaque semaine à la télévision. D’ailleurs « pas de femmes » est dans la tradition du LR, héritée du chiraquisme et du gaullisme.

Ils ne resteront que quatre ou cinq à pouvoir candidater. On est certain que Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, Bruno Le Maire et François Fillon seront là.

Avec ce scrutin manipulable à souhait, parions qu’il reste Sarkozy et Juppé ; où vont donc aller les voix des deux autres ? Que vont leur offrir les candidats en tête ? C’est là que commencent les magouilles.

Dans ce scénario possible il reste donc Sarkozy et Juppé. Ce sera donc l’un des deux qui affrontera Marine Le Pen au deuxième tour des présidentielles du mois de mars. Si on n’a pas (et ne le souhaitons pas) cinq ou six attentats d’ici le mois de mars, Marine ne pourra pas crever son plafond de verre. C’est donc celui qui sera élu en novembre qui devra l’affronter. Lequel des deux anciens amis (si, si l’un a toujours été dans le gouvernement de l’autre et vice et versa) est en mesure de gouverner la France ? Les échecs de leur passé respectif se valent ; l’angoisse sera alors pour les électeurs…

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Primagaz à Malaussène : industrialisation ou développement durable ?

Lors de notre article du 11 juillet dernier, nous évoquions le sacrifice que l’on essayait d’imposer à Malaussène en y implantant une cuve à gaz de 49 tonnes. Tout cela pour libérer un terrain de type Sevezo à Carros qui prend de la valeur avec l’aménagement de la plaine du Var par la métropole Nice-Côte d’Azur. N’oublions pas que le maire de Carros, Charles Scibetta, est l’administrateur de l’OIN.

Depuis un collectif « Non à Primagaz – Malaussène » s’est constitué et Primagaz a tout fait pour rassurer la population en précisant « Nous n’apporterons aucune nuisance », puis « nous avons l’habitude de gérer ce type d’installation, sur lesquelles nous n’avons jamais eu d’incident », pour conclure en ce qui concerne le trafic de camions lié à cette implantation « Ce qui représente moins de 1% du trafic de la commune ». C’est surement faux ! Tout le monde redoute un accident de camion chargé de gaz sur la 202 au niveau des gorges de la Mescla !

slider-bg-1

Le 5 août, le collectif s’est réuni pour annoncer que 34 communes de l’intercommunalité soutiennent l’action de Malaussène dans son refus de cette implantation de Primagaz. Mais des voix se sont élevées pour accepter l’industrialisation des vallées de la Communauté de Communes des Vallées d’Azur. Le problème est que l’implantation de Primagaz, si elle ne crée pas beaucoup d’emploi, rapporte des ressources à la commune qui l’hébergera. Le collectif signale le côté rural du territoire, mais il va falloir prendre une décision.

Industrialisation ou développement durable ?

Il y a là un choix politique en vue du développement que doit assumer le président de la communauté de communes des Vallées d’Azur. Industrialisation ou développement durable ? Tout l’enjeu est là et Primagaz à Malaussène est devenu le symbole d’un choix qui devient indispensable.

L’activité industrielle de ce territoire est faible, mis à part le traitement du bois. Par contre la valeur touristique est importante et la pollution relativement faible. Mis à part la 202 qui est une route qui relie la montagne à la mer, la voix ferrée (le train des Pignes) ne pollue pas. Tout n’est pas parfait, loin de là, mais tout peut le devenir. A une époque où tout le monde est la recherche d’une nature non polluée et qui peut se développer. Dans ce cadre, cette communauté de 12 communes pourrait être un exemple national. Cependant il faut là un choix des citoyens et des élus. Mais on se rend compte que cette communauté des Vallées d’Azur ne fait pas beaucoup parler d’elle contrairement à celle des Alpes d’Azur présidée par Charles-Ange Ginesy.

Rendez-vous le 14 août.

La prochaine réunion du collectif va avoir lieu le 14 août à la ferme de l’Ablé à Malaussène (date peu pratique au milieu d’un pont férié). Il devrait y avoir deux sujets à aborder : d’une part le rôle confié au Maire de Malaussène Joseph Saturno qui a signifié à l’unanimité de son conseil le refus d’implantation le 29 juin dernier, l’attitude de la sous-préfète Nice-Montagne, Véronique Laurent-Albesa qu’il faut acculer à prendre une décision au nom de l’État. Enfin il faut bien délibérer sur l’avenir de la communauté de communes dans ses choix.

Il est probable que cela ne se fera pas ce 14 août, mais cette réunion peut ouvrir la porte à des résolutions constructives.

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Enregistrer

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Les mises en examen pleuvent chez les héritiers des politiques.

De gauche à droite, il n’y a plus de limite.

Fabius Balkany

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Un commerçant puni pour ne pas avoir travaillé.

Patrick Sohier, gérant de « la Bodeguita del Cigar » dans le centre commercial Grand Var, est resté fermé le 14 juillet. 12 autres commerçants ont fait de même et tous ont reçu une amende à régler avant la fin août. Celle de Monsieur Sohier est salée : 186.624 euros. L’amende est calculée selon la surface commerciale et le temps de fermeture.

var_3

Le problème est que le groupement d’intérêt public qui réunit les commerçants de cette galerie marchande avait voté l’ouverture de 7 dimanches et de 6 jours fériés dans l’année. Ce 14 juillet faisait partie de ces jours-là.

« Nous ne contestons pas le principe de l’amende, a indiqué à l’AFP Patrick Sohier, gérant de la Bodeguita del Cigar. « Mais on ne pensait pas que le règlement pouvait s’appliquer sur une journée complète, on pensait qu’il était fait pour les commerces qui ferment 5 ou 10 minutes avant l’heure ». Immédiatement un site de soutien a été créé sur Facebook et une pétition sur MesOpinions.com. Les plaignants expliquent que le montant des amendes n’avait pas été précisé lors de l’assemblée générale et envisagent de se pourvoir en justice.

Le plus étonnant de cette situation, n’est pas forcément le montant de l’amende, mais peut-être ce manque de solidarité des 12 commerçants vis-à-vis de leurs confrères. Cette forme de dilettantisme vis-à-vis des obligations professionnelles peut surprendre en un temps où l’on entend tout le monde se plaindre.

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Ciotti vend notre part de l’aéroport de Nice ? Pourquoi ?

Fin juillet l’État a vendu 60 % de ses parts de la société Aéroports de la Côte d’Azur au consortium Azzura. Ce consortium est constitué de la société italienne Atlantia et de EDF Invest. Atlantia (Benetton) possède la plupart des autoroutes italiens et surtout l’aéroport de Rome. Atlantia est donc récompensé de l’annulation des fameux portiques de collecte de l’Ecotax suite aux manifestations en 2014. Pour cette vente L’État n’a pas demandé son avis aux contribuables qui ont financé l’aéroport depuis des années. On nous a refait le coup de la vente des autoroutes.

C’est au tour du Conseil général des Alpes-Maritimes de vendre ses parts. 4 des 5% qu’il détient en notre nom dans la société. La décision d’Eric Ciotti surprend mais il veut engranger 81 millions d’euros de la société qui gère l’aéroport de Nice, celui de Mandelieu et le site de Saint-Tropez. Mais que va faire Eric Ciotti de cet apport financier ? Va-t-il le rembourser aux contribuables du département qui investissent au travers de lui depuis des années ? Pas du tout, il déclare que le département va « poursuivre son désendettement, mettre en œuvre des actions structurantes pour les Alpes-Maritimes et perpétuer sa vocation de solidarité territoriale ». Si la deuxième partie de la phrase est d’un flou remarquable, la première est plus significative.

Eric Ciotti

En effet on apprend par la bouche de son président que le département des Alpes-Maritimes est tellement endetté qu’il faut lui insuffler 81 millions d’euros. Mais comment en est-on arrivé à une telle situation ? C’est pourtant la même majorité qui dirige le Conseil départemental depuis des lustres. En effet la droite préside le Conseil général depuis 1951 ! Jean Médecin, Francis Palmero, Joseph Raybaud, Jacques Médecin, Charles Ginésy, Christian Estrosi et enfin Eric Ciotti se succèdent depuis 65 ans et on conclut par un endettement !

Mais ce n’est pas terminé : car il y a un autre actionnaire qui possède 5% des parts et qui est encore plus endetté : la fameuse métropole Nice-Côte d’Azur de Christian Estrosi. D’ici que le président vende à son tour ses parts pour rembourser sa dette abyssale… Et puis il y a la région qui est aussi actionnaire et endettée (région dirigée par le même président).

Le plus cocasse est que région, département, CCI et métropole s’étaient retirés du processus de privatisation pour marquer leurs désaccords avec L’État. Si on comprend bien la situation, ces organismes (sauf la CCI) ont pompé notre argent pour créer cet aéroport et maintenant qu’ils vendent nos investissements ils ne nous remboursent ni le capital, ni les profits. Ils se contentent de solder les dettes de leurs organismes qu’ils n’ont pas su gérer. C’est le cas d’Eric Ciotti et cela va-t-il être le cas de Christian Estrosi ? A bientôt…

Christian Gallo – © Le Ficanas ®

Publié dans Actualité, Politique | Tagué , , , , , , , , , , | 2 commentaires